Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Cocaïne

Un total de 3,310 kg de cocaïne a été extrait mardi des estomacs de deux ressortissants nigérians à l'hôpital universitaire Ibn Rochd à Casablanca, apprend-on auprès de l'aéroport international Mohammed V. Les éléments de la police de l'aéroport international Mohammed V de Casablanca avaient interpellé, le 16 novembre courant, les deux mis en cause, qui voyageaient à bord d'un vol en provenance de Sao Paulo (Brésil), après qu'ils ont été suspectés de transporter de la cocaïne dans leur estomac, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué. Les suspects ont été placés sous surveillance médicale au Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Rochd de Casablanca en vue d'extraire les capsules de cocaïne de leur estomac, relève la même source, notant que cette opération a permis la saisie de 182 capsules de cocaïne. Les prévenus ont été placés en garde à vue pour les besoins de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, fait savoir le communiqué.

Khémisset

Le gouverneur de la province de Khémisset, Mansour Kartah, a nié catégoriquement avoir créé un compte en son nom sur le réseau social Facebook.
Dans un communiqué, le gouverneur affirme que la page Facebook portant son nom a été créée par un inconnu qui a usurpé son identité et procédé à la publication de certaines de ses photos prises lors de rencontres officielles.
Le gouverneur assure en outre que l'usurpateur a également publié en son nom des déclarations "dénuées de tout fondement" et qui "relèvent du mensonge", ajoutant qu'il n'a aucun lien, ni de près ni de loin, avec tout ce qui est publié sur ladite page Facebook qui ne reflète ni ses opinions ni ses points de vue.

Accidents

19 personnes ont été tuées et 1.604 blessées, dont 67 grièvement, dans 1.242 accidents de la circulation, survenus en périmètre urbain durant la semaine dernière selon la DGSN. Ces accidents sont principalement dus à l’incivilité routière (non-respect de la priorité, du stop, inadvertance, état d’ivresse, excès de vitesse, circulation sur la voie gauche et en sens interdit, etc.). Concernant les opérations de contrôle et de répression en matière de circulation et de roulage, les services de sûreté ont fait état de 50.935 contraventions, de 17.267 procès-verbaux soumis au parquet et du recouvrement de 33.668 amendes transactionnelles.
Les sommes perçues ont atteint 6.962.450 dirhams, selon la DGSN qui a fait état de la mise en fourrière municipale de 6.168 véhicules, la saisie de 10.814 documents et le retrait de la circulation de 285 véhicules.

Jeudi 23 Novembre 2017

Lu 237 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés