Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Beni-Mellal

Un individu, placé en garde à vue, est décédé lors des premières heures de la journée de mardi à l'hôpital provincial de Béni Mellal où il devait recevoir les soins nécessaires, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).
La victime, qui a été arrêtée dimanche soir en compagnie d'un mineur de 17 ans dans un état d'ébriété avancé, a été transférée directement à l'hôpital local de Khénifra pour s'assurer de son état de santé. Les éléments de la police ont soupçonné qu'elle avait subi des violences par une autre personne dont l'identité n'a pas été encore déterminée, a précisé la DGSN, ajoutant que les deux personnes ont été placées en garde à vue, alors que le mineur a été placé sous contrôle judiciaire.
La victime a été transférée lundi soir, pour la deuxième fois, à l'hôpital local de Khénifra puis à l'hôpital provincial de Béni Mellal où elle a trouvé la mort suite à une hémorragie interne, fait savoir le communiqué, indiquant que la dépouille a été placée à la morgue pour autopsie.
La brigade de la police judiciaire a ouvert une enquête sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les circonstances de ce décès.

Marrakech

La jeune étudiante victime de la fusillade perpétrée par le biais d’une arme à feu dans un café de Guéliz à Marrakech a affirmé mardi qu’elle se porte bien et son état de santé s’améliore de jour en jour.
Lors d’une conférence de presse tenue au sein de la clinique où elle a subi une intervention chirurgicale, l’étudiante a annoncé qu’elle a subi une opération chirurgicale réussie, qui s’est déroulée dans de bonnes conditions sous la supervision d’un staff médical chevronné, conduit par le Pr. Da Ali Mustapha.
Lors de cette conférence tenue en présence du corps médical qui a supervisé l’opération chirurgicale, cette étudiante, qui poursuit ses études à la Faculté de médecine et de pharmacie, a loué les efforts consentis par le staff médical que ce soit du point de vue des soins thérapeutiques ou le traitement psychologique.  
Le Pr. Da Ali Mustapha a indiqué que l’autre jeune homme victime de cet acte criminel avait quitté la clinique et se porte très bien.

Settat

Les procédures de recherche et de diagnostic ont permis d’identifier une personne décédée dans un accident de train dans le centre de Settat, indique, mardi, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les services de la préfecture de police de Settat ont mené, mardi après-midi, les procédures du constat du corps d’une personne décédée dans un accident de train au niveau du centre-ville de Settat, ce qui a permis l’identification du défunt, ajoute la DGSN dans un communiqué.
Il s’agit d’un policier stagiaire dans un centre de formation de policiers à Kénitra qui bénéficiait d’une autorisation exceptionnelle de trois jours, précise la même source.
Le service préfectoral de la police judiciaire a ouvert une enquête sur ce décès sous la supervision du parquet général compétent pour déterminer les tenants et aboutissants de cet accident, alors que la dépouille de la victime a été placée à la morgue pour autopsie, conclut le communiqué.

Jeudi 16 Novembre 2017

Lu 243 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés