Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Tétouan
Le service préfectoral de la police judiciaire de Tétouan a ouvert jeudi une enquête judiciaire, sous la supervision du parquet compétent, à l'encontre d'un ressortissant algérien en situation illégale au Maroc pour son implication présumée dans une affaire d'homicide volontaire suivi de vol qualifié.
Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que la Gendarmerie Royale à Oujda avait transféré le mis en cause, âgé de 23 ans, aux services de la sûreté nationale après son arrestation par les éléments des Forces Armées Royales (FAR) lorsqu'il essayait de franchir illégalement les frontières Est du Royaume vers l’Algérie, avant qu'il ne s’avère que le suspect faisait l’objet d’un avis de recherche national pour son implication dans une affaire d'homicide volontaire suivi de vol qualifié.
Selon les premiers éléments de l'enquête, le prévenu est soupçonné d’être impliqué dans un homicide perpétré à Tétouan le 31 octobre dernier à l’encontre de la propriétaire de la chambre qu’il louait. La victime, une dame âgée de 78 ans, a été retrouvée morte asphyxiée au moyen d’une écharpe et présentant les traces de blessures profondes, poursuit la même source.

Beni Mellal
Les éléments de la Gendarmerie Royale de Beni Mellal ont procédé, mercredi, à l'arrestation d'un trafiquant de drogues faisant l'objet de plus de 120 mandats de recherche à l'échelle nationale. Ce trafiquant notoire, connu sous le nom du "fantôme", a été appréhendé alors qu'il se trouvait, en compagnie de son bras droit et d'une femme, dans une maison située dans la commune d'El Ksiba, a indiqué une source des autorités locales, en précisant que son arrestation intervient après plusieurs semaines de surveillance.
Lors de la perquisition, il a été procédé à la saisie d'une voiture légère portant de fausses plaques d'immatriculation, que le suspect utilisait pour son trafic.  
Les trois personnes ont été placées en garde à vue pour complément d'enquête en attendant d'être déférées devant le parquet général pour trafic de chira et de drogues dures.





Libé
Lundi 6 Novembre 2017

Lu 263 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés