Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Khémisset
L'échange d'expériences entre le Maroc et la France et la convergence des visions en matière de  promotion du secteur de l’artisanat au niveau de la province de Khémisset, était au centre d’entretiens entre le président de l’Assemblée provinciale, Mohamed Hamouche et une délégation française comprenant le chef de la Chambre des métiers et de l’artisanat de Rhône à Lyon, ainsi que le responsable des relations internationales au sein de la même institution.
Cette réunion a été marquée par la présentation d’une vision globale sur la situation de l’artisanat au niveau de la province, les points forts et les limites de ce secteur, le nombre de coopératives et d’artisans œuvrant dans le domaine des artisans. Il a été procédé également à l’élaboration d’une convention de partenariat entre l’Assemblée et la Chambre en vue de promouvoir les coopératives œuvrant dans ce secteur et la qualification des artisans.

Béni Mellal
Les éléments de la Gendarmerie Royale de Béni Mellal ont démantelé quatre distilleries clandestines d'eau-de-vie aux abords d'Oued Oum Er-rbia, relevant des communes Bradia, Sidi Aissa et Souk Sebt, apprend-on auprès des autorités locales de la wilaya de Béni Mellal-Khénifra.
La gendarmerie a mené une vaste campagne les 9, 10 et 11 octobre courant, qui a abouti au démantèlement de quatre distilleries clandestines d'eau de-vie, précise-t-on de même source, faisant savoir que ces opérations ont permis la saisie de 6,7 tonnes de figues fermentées, 3,5 tonnes d'eau-de-vie, 100 kg de dattes et de figues sèches, 50 kg de sucre granulé, 7 kg de tabac en tiges et un lot de matériel utilisé dans la distillation.
L'enquête a conduit également à l'interpellation de l'un des propriétaires des distilleries, ajoute la même source, notant que sur instructions du parquet compétent, le mis en cause a été présenté à la justice, alors que les 3 propriétaires des autres distilleries, identifiés, sont activement recherchés.

ONSSA
186 tonnes de produits impropres à la consommation ont été saisies et détruites au niveau national durant le mois de septembre dernier, a annoncé, mercredi, l'Office national de Sécurité Sanitaire de produits alimentaires (ONSSA). Il s'agit de 145 tonnes de viandes rouges et blanches, 15 tonnes de produits de pêche, 3 tonnes du lait et dérivés et 23 tonnes de divers produits alimentaires, a précisé l’ONSSA dans un communiqué.
Sur le marché local, les inspecteurs de l’Office ont réalisé 4.621 visites de contrôle sur le terrain dont 1.457 en commissions mixtes provinciales et préfectorales. A l’importation, ajoute-t-on, il a été procédé au contrôle de près de 590.000 tonnes de divers produits, faisant savoir qu'à l’issue de ces contrôles, 1.848 certificats d’admission ont été délivrés et 40 tonnes de produits alimentaires ont été refoulés pour non-conformité aux exigences réglementaires en vigueur.
A l’exportation, 117.200 tonnes de produits alimentaires ont été contrôlés et ont abouti à la délivrance de 4.238 certificats sanitaires et phytosanitaires, indique le communiqué.

Samedi 14 Octobre 2017

Lu 402 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés