Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Guercif
La police judiciaire du commissariat de Guercif a arrêté, lundi à midi, un individu au casier judiciaire lourd, pour son implication présumée dans des affaires d'attentat à la pudeur avec violence, d'usurpation d'identité et de vol, selon la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Le mis en cause, âgé de 36 ans, faisait l'objet de plaintes déposées par quatre filles dont une mineure, qui l'accusent d'usurpation d'identité d'un policier, d'agression sexuelle et de vol de téléphone portable, a indiqué la DGSN dans un communiqué.
Les enquêtes et investigations ont permis de déterminer l'identité du suspect qui a été placé en garde à vue, à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin d’élucider les tenants et aboutissants de ces actes criminels, a conclu le communiqué.

Hajj
Les pèlerins marocains ont accompli les rituels du hajj en toute quiétude et sérénité et ont été les meilleurs ambassadeurs de leur pays, a assuré le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj, qui conduit la délégation officielle marocaine aux Lieux-Saints de l'Islam. Concernant l'état de santé des pèlerins marocains lors du hajj 1438 de l'hégire, le ministre a fait savoir qu'aucune épidémie ou maladie n'a été signalée dans les rangs des pèlerins marocains qui ont bénéficié de 21.227 consultations médicales.
A cet égard, le chef de la délégation officielle marocaine a rappelé que le staff médical a dispensé 15.818 consultations au profit des pèlerins marocains, à raison de 13.018 consultations à La Mecque et 2.800 à Médine, notant que la délégation médicale militaire a, pour sa part, réalisé 5.409 consultations, dont 4.309 à La Mecque et 1.100 à Médine. Le premier vol-retour vers le Maroc était prévu, pour hier mardi, de l'aéroport de Djeddah.

Rabat
Le Conseil communal de la ville de Rabat a approuvé, récemment, la création de la Société de développement local pour la gestion de la nouvelle gare routière de la capitale. Ce projet s'inscrit dans le cadre du programme de développement 2014-2018 "Rabat ville lumière, capitale marocaine de la culture", en particulier le volet visant à renforcer et moderniser les équipements du transport routier et ferroviaire, souligne un document du conseil, réuni en session extraordinaire. La construction d'une nouvelle gare routière ambitionne la réhabilitation de la capitale et le renforcement de ses infrastructures en vue de créer une dynamique aux niveaux local et national et d'améliorer les services offerts aux usagers.

Mercredi 6 Septembre 2017

Lu 249 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés