Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Fès

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire (SPPJ) de Casablanca ont arrêté, dimanche, un individu pour son implication présumée dans des vols avec violence à l'aide de l'arme blanche, après l'avoir identifié sur une vidéo postée sur Internet.  Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), le suspect, connu des services de police pour vol et trafic de drogue, a été arrêté à Fès après son identification sur une vidéo diffusée sur la Toile, le montrant en train d'agresser sur la voie publique, dans le district d'Al Fida-Mers Sultan à Casablanca, un vieil homme dans l'objectif de le délester de ses biens.
Les enquêtes et investigations ont révélé que le mis en cause, âgé de 25 ans, avait commis deux vols avec le même modus operandi à Casablanca, avant de prendre le large à Fès, suite à la diffusion de la vidéo incriminante, preuve de ses actes criminels, a précisé le communiqué.Les victimes n’avaient déposé aucune plainte auprès des services de la sûreté. L’enquête se poursuit en vue de déterminer tous les actes criminels qui lui sont reprochés, a conclu le communiqué.

Ouarzazate

La police judiciaire d'Ouarzazate a démantelé samedi très tôt, sur la base d'informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire, une bande criminelle active dans le braquage des agences bancaires et arrêté trois suspects aux multiples antécédents judiciaires dans le vol et la violence, dont un est recherché pour les mêmes chefs d’accusation. Les mis en cause ont commis, vendredi à minuit, un vol par effraction dans une agence bancaire à Ouarzazate, avant de forcer un barrage de la police à la sortie de la ville.
Les perquisitions du véhicule léger utilisé et des domiciles des suspects, sis centre de Kelâat M'gouna, ont permis de confisquer une somme de 10.000 dirhams provenant de leurs opérations de vol, des armes blanches et des outils utilisés pour casser les serrures, outre un autre véhicule léger. Impliqués dans plusieurs opérations de vol par effraction visant des agences bancaires et de transfert d’argent à Ouarzazate et Kelâat M'gouna, ainsi qu’aux centres de Taznakht et Skoura, les suspects se sont emparés d’importantes sommes estimées à 54 millions de centimes et 80 millions de centimes de devises nationale et étrangères.

Tétouan

Le service préfectoral de la police judiciaire (SPPJ) de Tétouan a arrêté, vendredi soir, deux individus pour leur implication présumée dans le braquage d'une agence de transfert d’argent, a indiqué samedi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les premiers éléments de l’enquête relèvent que les deux suspects se sont emparés, le 4 août dernier, d'une somme de 25.000 dirhams à l’intérieur de l'agence de transfert d’argent, sise quartier Touta à Tétouan, après avoir menacé l’employé à l’arme blanche, a précisé la DGSN dans un communiqué.
Les investigations et les enquêtes menées ont permis d’identifier et d'appréhender, vendredi soir, les deux mis en cause au quartier Boujrah, a précisé la même source, faisant savoir qu’ils ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent.

 

Mardi 5 Septembre 2017

Lu 229 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés