Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Marhaba 2017

Un total de 208.880 Marocains résidant à l'étranger (MRE) ont regagné le Maroc via le poste-frontière de Bab Sebta, depuis le début de l'opération "Marhaba 2017" jusqu'au 27 août, a-t-on appris mardi auprès d'une source douanière. Ils étaient 223.234 MRE à avoir transité par ce poste-frontière durant la même période une année auparavant, soit une baisse de plus de 6%, alors que le nombre de véhicules de MRE ayant regagné le Maroc via le même poste a atteint 44.071, du 5 juin au 27 août, contre 42.558 durant la même période une année auparavant, en hausse de 3,5%, a précisé la même source.
Au cours de la même période, les mouvements vers la sortie au niveau de ce point de passage ont concerné 174.027 MRE, contre 203.393 l'année écoulée, soit une baisse de plus de 14%, alors que le nombre de véhicules a accusé un recul de 13%, en passant de 36.346 en 2016 à 31.581 en 2017.

Rabat

L’abattoir de Rabat ouvrira ses portes durant les deux jours de l'Aïd Al Adha aux citoyens souhaitant accomplir l’abattage dans de bonnes conditions, a indiqué Mohamed Taha El Ouadghiri, médecin-vétérinaire inspecteur au service vétérinaire de la capitale.
L'enceinte de l'abattoir municipal ainsi que des bouchers seront mis à la disposition des habitants en vue d’accomplir ce rituel religieux dans les meilleures conditions, surtout pour ceux qui ne disposent pas d'espace suffisant dans leur demeure, a souligné Dr. Ouadghiri dans un entretien accordé à la MAP.
Evoquant les prix, Dr. Ouadghiri a noté que l'abattoir met gratuitement ses locaux à la disposition des citoyens, précisant que ces derniers doivent payer le service du boucher qui sera chargé de l'égorgement de la bête. Ce prix, résultat des négociations entre les deux parties, commence à partir de 100 DH la tête, a-t-il dit.

Marrakech

Les services sécuritaires de la région M’Hamid (préfecture de police de Marrakech) ont procédé aux premières heures de mardi au démantèlement d’une bande criminelle composée de 7 membres, dont une fille, spécialisée dans le vol et le trafic d’eau-de-vie dans un douar de cette région. Selon un communiqué de la préfecture de police de Marrakech, les mis en cause ont été arrêtés suite à une opération menée par les services sécuritaires et qui s’est soldée par la saisie de 30 litres d’eau-de-vie préparés pour la commercialisation, d'une barre de fer utilisée dans le vol avec effraction et de plusieurs armes blanches. La même source ajoute que les prévenus ont été présentés devant le service préfectoral de la police judiciaire pour complément d’enquête avant d’être différés devant la justice en coordination avec le parquet compétent.

 

Jeudi 31 Août 2017

Lu 351 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés