Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Trafic

Des gendarmes français de La Crèche procédant samedi au contrôle des cars circulant sur l'A10, ont intercepté un bus transportant des passagers mais surtout différentes marchandises dont le conducteur, un Marocain, ne disposait d'aucune autorisation administrative (licence de transport). Le car appartenant à une société marocaine effectuait un voyage de Lille à Guelmin au Maroc. Il transportait à son bord sept passagers. Une partie du véhicule, ses soutes et une remorque étaient remplies de 2,5 tonnes de marchandises diverses (colis, frigo, machines à laver, etc.) destinées à des particuliers au Maroc.

Guelmim

L'état sanitaire du cheptel dans la région Guelmim Oued-Noun est "bon", a assuré la directrice régionale de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), Safia Touzani.
Dans une déclaration à la MAP, Mme Touzani a noté que les services de l’ONSSA des provinces du Sud effectuent des visites, de manière permanente, pour contrôler la situation sanitaire du cheptel, notamment les bovins, ovins et caprins ainsi que les marchés, les points de vente et les locaux dédiés à la vente du cheptel, et mènent aussi des campagnes de vaccination contre les maladies contagieuses.
L’Office a proposé l’ouverture des abattoirs à l'occasion de la fête de l'Aïd Al Adha, a fait savoir Mme Touzani, relevant que l’ONSSA s’engage à mettre à la disposition des communes des vétérinaires et des techniciens.
Et d’ajouter que l’Office national a mis à la disposition des citoyens des dépliants en deux langues comportant des conseils et renseignements sur le choix du cheptel destiné à l’abattage et la préservation de sa sécurité sanitaire. Aussi, une permanence sera assurée durant les jours de l’Aïd Al Adha, a-t-elle souligné.

Tiznit

La brigade de la police judiciaire du district de Tiznit a ouvert dimanche une enquête judiciaire, sous la supervision du parquet compétent, à l'encontre d'un fonctionnaire de police, de grade brigadier, qui a été interpellé en état d'ivresse au siège de l’arrondissement de sûreté de cette ville.
Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué que le mis en cause, qui était en dehors des heures de travail, s’était présenté en tenue civile au siège de la sûreté et pour ensuite proférer des injures et insultes à l’adresse des fonctionnaires de police assurant la permanence, avant d’être appréhendé et placé en garde vue, précisant que son arme de service a été également saisie.

Mardi 29 Août 2017

Lu 324 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés