Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Al-Hoceima

Le procureur général du Roi près la Cour d'appel d’Al Hoceima a indiqué que les informations véhiculées par certains médias et réseaux sociaux relevant que la présence d'un citoyen dénommé Abdelhafid El Haddad à l'hôpital Mohammed V à Al Hoceima est due à son inhalation de gaz lacrymogène le soir du 9 août lors des événements qu’a connus la ville sont "dénuées de tout fondement" et "n’ont aucun rapport avec la réalité". Le procureur général relève, dans un communiqué parvenu jeudi à la MAP, que les investigations menées à ce sujet montrent que l'individu en question se trouvait à l'hôpital Mohammed V car il souffrait d'asthme, et qu’il poursuivait son traitement dans cet établissement hospitalier où il dispose d'un dossier médical tel que confirmé par son épouse lors de son audition par la police judiciaire. La personne concernée a été transférée mercredi matin au Centre hospitalier universitaire d'Oujda pour y compléter son traitement, ajoute la même source.
 
Accidents

Vingt-cinq personnes ont été tuées et 1.671 autres blessées, dont 67 grièvement, dans 1.233 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain durant la semaine allant du 7 au 13 août. Ces accidents sont principalement dus au défaut de maîtrise des véhicules, à l'inadvertance des piétons et des conducteurs, au non-respect de la priorité, à l'excès de vitesse, au changement de direction non-autorisé, au non-respect des feux de signalisation et du stop, à la circulation sur la voie gauche et en sens interdit, au dépassement non autorisé et la conduite en état d'ivresse, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Les services de sûreté ont enregistré 33.983 contraventions et établi 9.846 procès-verbaux, alors que 24.137 amendes transactionnelles ont été recouvrées. Les sommes perçues ont atteint 5.016.350 dirhams. Il est fait état de la mise en fourrière municipale de 4.618 véhicules, de la saisie de 4.986 documents et du retrait de la circulation de 242 véhicules.

Casa Transport

Le trafic sur les lignes de tramway à Casablanca retournera à la normale "à la date prévue" pour la fin des travaux de raccordement de la ligne T2, assure, mercredi, une source à Casa Transport, société de développement local. La ligne T1 du tramway, reliant les pôles de Sidi Moumen, Ain Diab et Facultés à travers 48 stations, est interrompue du 14 et 28 août courant en raison des travaux de raccordement de la ligne T2 au niveau des branchements aux boulevards Anoual et Abdelmoumen, Oqba Ibn Nafii et la Grande Ceinture. A cet effet, M'dina Bus a prévu la mobilisation d’autobus supplémentaires en vue de remédier à cette interruption provisoire sur cette ligne de tramway, très fréquentée par les habitants de la métropole.

Vendredi 18 Août 2017

Lu 167 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés