Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Casablanca
La brigade de la police judiciaire du district de Moulay Rachid relevant de la préfecture de police de Casablanca a procédé, dimanche, à l'arrestation d'un individu pour son implication présumée dans une affaire d'homicide volontaire accompagné de vol et de viol. Selon les premiers éléments de l’enquête, les investigations et expertises techniques menées par la police judiciaire au sujet de la disparition suspecte d'une vendeuse ambulante (43 ans) ont permis de mettre la main sur le mis en cause, aux multiples antécédents judiciaires pour viol, en possession d'effets personnels appartenant à la victime, précise lundi un communiqué de la Direction générale de la sûreté de nationale (DGSN).
L’interrogatoire du suspect a permis de localiser le lieu de dissimulation du corps de la victime, qui se trouvait dans un état de décomposition avancée, à proximité de Douar Brahma, dans les environs de Mohammedia, ajoute la même source, selon laquelle la dépouille portait des traces laissant croire que la victime aurait subi une agression sexuelle avant d’être tuée par strangulation.

Nador
La brigade de la police judiciaire à Nador a procédé, lundi, à l'arrestation d'un individu soupçonné de liens avec un réseau international de trafic de drogue et de psychotropes de type "Ecstasy", a annoncé mardi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). L'arrestation du mis en cause (30 ans) intervient dans le cadre de l’enquête menée par la police judiciaire à Nador, et ce après la saisie de 61.875 comprimés "Ecstasy" au port de Beni Ensar, dissimulés dans des valises non accompagnées à bord d'un autocar de transport international, en provenance de Bruxelles et à destination de Nador, précise la même source.
L’enquête menée dans le cadre de cette affaire a concerné quatre autres individus, à savoir les deux conducteurs de l'autocar et deux agents bagagistes, lesquels individus seront poursuivis en état de liberté après achèvement des procédures de l’enquête préliminaire, ajoute la DGSN.
 

Jeudi 3 Août 2017

Lu 174 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés