Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Casablanca
La brigade criminelle préfectorale de Casablanca a procédé, lundi, à l'arrestation de trois individus, dont une fille, soupçonnés d'être impliqués dans la planification, la préparation et l'exécution du meurtre d'un ressortissant gabonais, résidant au Maroc, et dont le corps a été découvert le 30 juin dernier en état de décomposition avancée dans son appartement, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les investigations menées sur cette affaire ont également permis l'arrestation de quatre autres suspects impliqués dans le recel d'objets volés de l'appartement de la victime, ajoute la DGSN dans un communiqué.
Les fouilles ont permis la découverte d'un ordinateur, d'un téléphone portable et d'une chaîne ainsi que d'une bague appartenant à la victime et qui ont été vendus aussitôt après que ce crime ait été commis, a-t-on précisé de même source. L'enquête se déroule sous la supervision du parquet compétent en vue de déterminer les tenants et aboutissants de ce crime, selon le communiqué. 

Fnideq
La police judiciaire de Fnideq a procédé, lundi, à l'arrestation de deux individus, âgés de 23 et 33 ans, soupçonnés de trafic de psychotropes, a indiqué mardi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) qui a en outre précisé dans un communiqué que les fouilles menées dans le cadre de cette affaire ont permis la découverte de 6.600 comprimés psychotropes de type "Rivotril" chez l'un des deux suspects. Cette opération intervient dans le cadre d'une enquête entamée le 22 juillet courant après l'arrestation d'un individu par les services de la préfecture de police de Casablanca à la gare routière d'Ouled Ziane en possession de 2.300 comprimés psychotropes, ajoute la DGSN, notant que les investigations menées à cet sujet ont démontré des complicités avec les individus appréhendés à Fnideq.

Marrakech
Les éléments de la Gendarmerie Royale de Tassoultante (banlieue de Marrakech) ont procédé récemment à la neutralisation d’une bande de 15 malfaiteurs, dont 8 receleurs et 3 mineurs, spécialisée dans les actes de vols qualifiés sous la menace d’armes blanches, apprend-on mardi auprès des autorités locales de la wilaya de Marrakech. Sur instructions du parquet, les mis en cause, qui comptent à leur actif plusieurs actes similaires, ont été interpelés et déférés devant la justice, précise-t-on de même source, ajoutant que les objets volés ont été récupérés et restitués à leurs propriétaires sur décision du procureur du Roi.




Libé
Jeudi 27 Juillet 2017

Lu 148 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés