Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Agadir
La ville d’Agadir a abrité des journées sur le rôle des jeunes pour atteindre les objectifs du développement durable (ODD), fixés par les Nations unies à l'horizon 2030. Placée sous le thème : "Les jeunes pour un Maroc meilleur en 2030", cette rencontre de quatre jours a pour finalité d’examiner en profondeur les ODD et revitaliser l’engagement des jeunes Marocains en faveur de ces priorités, indique un communiqué de l'Association "Les jeunes pour le développement durable". Des représentants des bureaux des Nations unies au Maroc et divers experts au sujet du développement durable animeront les débats et les sessions de formation, ajoute la même source. Les objectifs du développement durable sont un appel mondial à agir pour éradiquer la pauvreté, préserver la planète et promouvoir la paix et la prospérité. Ces 17 objectifs s’inscrivent dans le prolongement des objectifs du millénaire pour le développement, tout en y intégrant de nouvelles préoccupations telles que les changements climatiques, la paix et la justice.

Commémoration
Le Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération a organisé, vendredi dernier dans la province de Driouech, un meeting en commémoration du 96ème anniversaire de la bataille d'Anoual, lors de laquelle les valeureux résistants marocains avaient remporté une victoire décisive contre les forces d'occupation sous la conduite du héros national Mohamed ben Abdelkrim Al Khattabi. Selon un communiqué du Haut-commissariat, ce meeting a été l’occasion de rendre hommage à une pléiade d’anciens résistants et membres de l’armée de libération, en reconnaissance des sacrifices qu’ils ont consentis pour l’indépendance et l’intégrité territoriale de la patrie.  

Corruption
Le juge d'instruction près la Cour d'appel de Rabat a ordonné, mercredi soir, la mise en détention à la prison locale de Salé de 18 personnes, dont 14 policiers, pour "corruption et complicité de trafic de drogue", suite à leur audition dans le cadre de l'instruction préparatoire, a-t-on appris d'une source judiciaire. 
Les mis en cause, dont d'anciens responsables sécuritaires, une policière, un douanier, un fonctionnaire et un cheikh urbain, ont été accusés de "corruption et réception de pots-de-vin, recel d'un malfaiteur recherché, complicité dans le transport et l'exportation de drogue et divulgation du secret professionnel", chacun en ce qui le concerne, précise la même source. 

Libé
Lundi 24 Juillet 2017

Lu 151 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés