Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Arrestation
Un jeune individu ayant des antécédents judiciaires a été arrêté, lundi matin à Hay Rachad à Rabat, par les services de la préfecture de la police de judiciaire pour menaces présumées d'utilisation de l'arme blanche à l'encontre des citoyens et de la police. Né en 1983, le mis en cause, armé de deux sabres qui était sous l'effet de la drogue, a causé un grand scandale sur la voie publique mettant en danger la vie des passants et des éléments d'une patrouille de police qui sont intervenus pour l'arrêter, indique la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN).
Un officier de police a été contraint de faire usage de son arme de service en tirant trois coups de sommation, ce qui a contraint le mis en cause à prendre la fuite avant d'être arrêté après des recherches intenses menées dans une maison au même quartier, ajoute la DGSN dans un communiqué.

Incendie
L'incendie de la forêt de Mediouna à Tanger, qui s’est déclaré samedi, est sous contrôle, après avoir ravagé environ 230 ha de massifs forestiers, a-t-on appris mardi auprès du Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD).
"L'incendie est désormais circonscrit, il n'y a plus de foyer apparent actif, mais la vigilance reste de mise à cause des vents forts et de la chaleur excessive qui sévissent dans la région", a déclaré à la MAP, Fouad Assali du HCEFLCD, notant que la circonscription de l'incendie a été rendue possible grâce au recours à cinq avions "Canadair" et "Trurbo Truch" des Forces Royales Air, et à la mobilisation de 550 éléments de la protection civile, des forces auxiliaires et du HCEFLD, des Forces armées royales, de la Gendarmerie royale, ainsi que des autorités locales. Ces éléments sont toujours mobilisés sur les lieux du sinistre, a-t-il précisé.

Accidents
Dix-neuf personnes ont été tuées et 1.612 autres blessées, dont 87 grièvement, dans 1.138 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain durant la semaine allant du 26 juin au 02 courant.
Ces accidents sont principalement dus au défaut de maîtrise des véhicules, à l'inadvertance des piétons et des conducteurs, à l'excès de vitesse, au non-respect de la priorité, au changement de direction non-autorisé, à la conduite en état d'ivresse, au non-respect des feux de signalisation et du stop, à la circulation sur la voie gauche et en sens interdit et au dépassement non autorisé, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Concernant le contrôle et la répression des infractions en matière de circulation, les services de sûreté ont enregistré 31.715 contraventions et 21.028 amendes transactionnelles ont été recouvrées, précise le communiqué. Par ailleurs, la DGSN souligne que les sommes perçues ont atteint 4.168.850 dirhams. Il est fait état de la mise en fourrière municipale de 4.237 véhicules, de la saisie de 6.320 documents et du retrait de la circulation de 130 véhicules.

Jeudi 6 Juillet 2017

Lu 161 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés