Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Fès
Un incendie a ravagé, lundi soir à Fès, près de 130 baraques à usage commercial, dans le quartier artisanal d’Aïn Nokbi. Heureusement, cet incident n’a fait aucune victime, comme l’indiquent les autorités locales. L’intensité des feux était tellement forte que les secours, apportés par 140 éléments, ont mis plus de quatre heures pour maîtriser le feu dont les causes n’ont pas encore été déterminées.
La Protection civile a déployé environ 140 éléments, quatre camions-citernes et deux fourgons pompe-tonne, pour maîtriser le feu qui s’est déclenché vers 16h30 à proximité d’une zone d’habitation. Selon une source proche des autorités locales, une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances exactes de cet incendie.
Alors que certains artisans/potiers du quartier évoquent un acte criminel probable, d’autres habitants mitoyens parlent, eux, d’un court-circuit.

Accident
Quatorze personnes ont été tuées et 39 autres blessées à divers degrés, suite à un accident de la circulation survenu lundi matin sur la route reliant Fès à Marrakech via Khénifra, indique-t-on auprès des autorités locales. L'accident a eu lieu sur la route nationale n°8 au niveau de la collectivité territoriale Ait Ishaq (province de Khénifra), suite au renversement d’un autocar de transport de voyageurs qui provenait de la ville de Meknès et se dirigeait vers Marrakech, ajoute la même source. Douze passagers sont morts, dont un bébé, et 39 autres ont été blessés, dont 20 grièvement. Les blessés ont été transférés à l'hôpital régional de Khénifra pour recevoir les soins nécessaires, tandis que les corps des victimes ont été placés à la morgue de cet établissement, ajoute la même source. Les circonstances de l'accident ne sont pas connues mais tout porte à croire que la vitesse serait en cause selon certains témoignages de passagers.

Marrakech
Le Centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI de Marrakech a organisé récemment une caravane médicale polydisciplinaire au profit de l’Etat de Zamfara (État du Nord du Nigeria). Cette caravane s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération maroco-africaine conformément à la politique éclairée de SM le Roi Mohammed VI, relève un communiqué du CHU Mohammed VI de Marrakech.
Cette initiative solidaire comprenait des consultations et des opérations chirurgicales au profit des populations locales, en plus de la distribution d’une tonne environ de médicaments.

Mercredi 7 Juin 2017

Lu 252 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés