Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Enseignement
La décision d’autoriser les enseignants à effectuer des heures supplémentaires au sein d’établissements privés vise à pallier le manque que connaît ce secteur en termes d’encadrement pédagogique, a indiqué le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
Dans un communiqué publié suite à des informations relayées par certains journaux et sites électroniques, à propos de la décision du ministre d’ajourner l’entrée en vigueur de l’arrêté ministériel interdisant aux enseignants du public d’exercer au sein des établissements privés, le ministère a indiqué que cette décision concerne notamment le collégial et le secondaire qualifiant, qui comptent actuellement quelque 281.000 élèves.
Cette autorisation sera accordée aux enseignants qui accomplissent parfaitement leurs heures de travail au sein des établissements publics, a précisé le communiqué.

Evasion
Un détenu de la prison locale de Béni Mellal s'est évadé, dernièrement, de l'hôpital provincial de la même ville, où il était admis depuis le 27 avril sur instructions du médecin, a annoncé l'administration de l'établissement pénitentiaire.
Selon un communiqué de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), le détenu concerné (H.J) était condamné dans deux affaires, respectivement à 10 ans de prison ferme, pour constitution d’une bande criminelle et vol avec violence et 3 ans de prison ferme pour constitution d’une bande criminelle et vol qualifié, lesquelles peines devaient être purgées jusqu’au 15 août 2022.
La même source souligne que la surveillance des détenus durant leur hospitalisation dans les hôpitaux publics ne relève pas des compétences de la DGAPR.

Evacuation
Un jeune homme, âgé de 24 ans, souffrant de fractures à la suite de sa chute du 3è étage, a été transféré, samedi, du centre hospitalier régional Moulay El Hassan Ben El Mehdi à Laâyoune vers le centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI de Marrakech à bord d'un hélicoptère médicalisé de l'unité de réanimation et de secours mobile (SMUR), relevant de la direction régionale de la santé de Laâyoune, accompagné d'un staff médical et paramédical spécialisé dans la médecine d'urgence.
Le staff médical pluridisciplinaire du centre hospitalier régional Moulay El Hassan Ben El Mehdi à Laâyoune a placé le jeune homme sous surveillance médicale et lui a prodigué les premiers soins avant de décider, après que son état de santé s’est stabilisé, son évacuation héliportée pour éviter toute complication éventuelle, vers le CHU Mohammed VI de Marrakech pour hospitalisation, indique un communiqué du ministère de la santé rendu public dimanche.
L'opération d'évacuation a réussi grâce à la coordination efficace entre le service d'assistance médicale d'urgence, le service mobile d'urgence et et de réanimation (SAMU-SMUR) et le centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI de Marrakech, précise le communiqué.

Mardi 9 Mai 2017

Lu 280 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés