Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Ksar El Kebir

La ville de Ksar El Kébir a abrité, dimanche soir, une conférence culturelle et historique en commémoration du 61ème anniversaire de la visite de Feu SM Mohammed V dans cette ville, le 10 avril 1956.
A cette occasion, le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération, Mustapha El Ktiri, a indiqué que cette conférence, animée par les professeurs Mohamed Akhrif, Moustafha Trebaq et Abd El Ouahab Aid El Haj, s’inscrit dans le cadre du renforcement des initiatives entreprises par le Haut-commissariat dans les domaines scientifique et culturel en vue de la préservation de la mémoire nationale, locale et historique.
La conférence traduit aussi la volonté du Haut-Commissariat, en collaboration avec les institutions officielles et la société civile, de transmettre aux générations montantes les significations profondes et la portée historique des épopées des ancêtres pour le recouvrement de la liberté et l’indépendance du Royaume, et renforcer le sentiment de citoyenneté et d’appartenance à la patrie chez les jeunes.

Berkane

 “La régionalisation avancée au Maroc : quel rôle de la société civile ?” a été le thème d’une rencontre organisée récemment à Berkane à l’initiative de la province de Berkane en coordination avec l’Agence pour le développement social.
Les intervenants à cette occasion ont mis l’accent sur la relation de cause à effet entre la régionalisation avancée et le développement socioéconomique durable et équilibré des régions, soulignant la nécessité de l’adoption d’une approche participative impliquant l’ensemble des acteurs et des compétences locales.
Au cours de cette rencontre, des exposés ont été présentés mettant en relief l’action de la société civile en tant que cadre permettant l’implication des citoyens dans les chantiers de développement, recommandant aux acteurs associatifs de développer leurs méthodes pour pouvoir jouer le rôle qui leur incombe.

Meknès

L’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) et l’Université Moulay Ismail (UMI) ont signé, vendredi à Meknès, une convention pour la création d’un “espace emploi” en vue d’orienter les étudiants et lauréats de l’UMI et améliorer l’employabilité et les perspectives d’embauche.
La convention, paraphée par le directeur général de l’ANAPEC, Anas Doukkali et le président de l’UMI, Hassan Sahbi, se base sur la complémentarité entre les deux parties et vise essentiellement à promouvoir les ressources humaines, à travers la formation et le développement des compétences.
En vertu de cette convention, les deux parties fédèrent leurs efforts pour la préparation et l’orientation des étudiants et lauréats de l’enseignement supérieur afin d’assurer leur intégration dans la vie active.

Mercredi 3 Mai 2017

Lu 142 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés