Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Al-Hoceima
La Chambre criminelle de premier degré de la Cour d'appel d'Al Hoceima a prononcé, mercredi, des peines allant de 5 à 8 mois de prison ferme à l’encontre de sept accusés dans l'affaire du décès du poissonnier Mohcine Fikri, tandis que quatre autres ont été acquittés, a annoncé le procureur général du Roi près la Cour d’appel d’Al Hoceima.
Le parquet a fait appel de ce jugement qui condamne également les sept mis en cause à payer une amende de 500 dirhams, a indiqué le procureur général du Roi dans un communiqué, précisant que certains accusés ont vu leurs chefs d’accusation passer de la falsification d’écrits publics à l'émission d'une attestation administrative faisant état de faits inexacts. La Cour a acquitté le reste des accusés. Sur la requête civile secondaire, le tribunal a donné droit aux parents du défunt à une indemnisation civile.
Les principes du procès équitable et les droits de la défense ont été respectés dans l’affaire de Mohcine Fikri, décédé le 28 octobre 2016, assure la même source.

Oujda
Les éléments de la préfecture de police d'Oujda ont mis lundi hors d’état de nuire une bande de sept individus aux antécédents judiciaires, spécialisée dans les vols qualifiés.  Les mis en cause dont l'un faisait l'objet d'un avis de recherche au niveau national pour les mêmes faits, ont commis plus de douze actes de vol qualifié ayant visé deux pharmacies et plusieurs maisons et commerces dans la ville, indique un communiqué de la police d'Oujda.
La perquisition d'un véhicule, utilisé par les malfaiteurs et qui fait l'objet d'une déclaration de vol, a permis la saisie de 15 comprimés psychotropes, une fausse plaque d'immatriculation et des armes blanches, ajoute la même source. Le véhicule en question a été repeint et portait d'une fausse plaque d'immatriculation pour brouiller les pistes, précise la police. Les investigations se poursuivent pour l'arrestation d'un autre membre de la bande, toujours en fuite, selon la même source.

Accidents
Quatorze personnes ont été tuées et 1.541 autres blessées, dont 59 grièvement, dans 1.222 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain durant la semaine allant du 17 au 23 avril. Ces accidents sont principalement dus entre autres délits routiers à l'excès de vitesse, à la conduite en état d'ivresse et au dépassement non autorisé, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Concernant le contrôle et la répression des infractions, les services de sûreté ont enregistré 39.771 contraventions et rédigé 12.240 procès-verbaux soumis au parquet général, alors que 27.531 amendes à l'amiable ont été recouvrées, ajoute le communiqué.
La DGSN relève que les sommes perçues ont atteint 5.622.800 DH, faisant état de la mise en fourrière municipale de 4.572 véhicules, de la saisie de 7.392 documents et du retrait de la circulation de 276 véhicules.

Vendredi 28 Avril 2017

Lu 199 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés