Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Cocaïne
La quantité de cocaïne extraite des estomacs de trois Nigérians à l’hôpital universitaire Ibn Rochd à Casablanca est de 4,920 kg, a-t-on indiqué, mardi, auprès de la préfecture de police de Casablanca.
Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les services de police à l'aéroport international Mohammed V de Casablanca ont arrêté, samedi dernier, cinq ressortissants nigérians arrivés en provenance de Sao Paolo (Brésil), précisant que l'opération de contrôle par scanner a permis de détecter de la droguedans leurs estomacs.
Les mis en cause ont été placés en garde-à-vue pour les besoins de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, alors que les deux autres suspects sont toujours sous surveillance médicale à l’hôpital en vue d’extraire d'autres capsules de drogue de leurs estomacs.

Ecstasy
Le service préfectoral de la police judiciaire d'Oujda a procédé mardi, en coordination avec la brigade de la police judiciaire de Nador, à la saisie de 73.000 comprimés psychotropes de type "ecstasy" à bord d'un autocar assurant la liaison Belgique-Maroc et à l'arrestation de deux individus, dont un Belge d’origine marocaine, pour leur implication présumée dans cette affaire de trafic international de drogue et de psychotropes.
La fouille de l'autocar a permis la saisie de 73.000 comprimés d’ecstasy, dissimulées à l'intérieur de bagages non accompagnés, précise la même source, ajoutant que l’opération de remise des bagages aux destinataires, qui s’est déroulée sous surveillance, a permis l’arrestation des deux suspects.

Taounate
Plusieurs marchands ambulants ont bénéficié, lundi à Taounate, de l'opération de distribution de triporteurs avec chambre froide pour le transport de marchandises dans le cadre du programme transversal de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) au titre du programme quinquennal 2012-2016.
Cette opération pour laquelle a été mobilisé un montant de 240.000 DH  dont 168.000 DH assurés par l'INDH, s'inscrit dans le cadre des efforts visant le soutien aux activités génératrices de revenus (AGR), ainsi que l'organisation des marchands ambulants et l'amélioration de leurs conditions de vie, selon un communiqué de la province de Taounate.
Cette initiative tend ainsi à encourager les AGR, accroître les revenus des bénéficiaires, faciliter leur intégration au marché du travail, améliorer les conditions de transport des marchandises et réorganiser le commerce ambulant au niveau de la région.

Jeudi 27 Avril 2017

Lu 167 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés