Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Cybercriminalité
Les éléments de la Gendarmerie Royale de Bouarfa ont réussi, vendredi dernier, suite à plusieurs plaintes à mettre la main sur deux malfaiteurs, résidant à Oued Zem, impliqués dans des affaires d’arnaque et de chantage sur Internet. "Les auteurs qui filmaient leurs victimes dans des positions indécentes via le réseau social Facebook, les faisaient chanter pour les obliger à payer des sommes d’argent contre la suppression des vidéos", indique lundi un communiqué de la Gendarmerie Royale.
Les investigations entreprises ont révélé que des sommes d’argent dépassant les 143.000 dirhams, sous forme de mandats, ont été transférées aux deux mis en cause, à partir du Maroc et de l’étranger, ajoute la même source.
Dans le cadre de l’action continue de proximité et de lutte contre la cybercriminalité, la Gendarmerie Royale a traité, depuis 2014, 33 affaires relatives à la "sextorsion" dont ont été victimes 234 personnes (59 Marocains et 175 étrangers de différentes nationalités), ayant permis l’interpellation de 57 auteurs et l’identification de 6 autres qui sont activement recherchés.

Drogue
Les services de la police judiciaire de Nador ont saisi lundi environ 15 tonnes de haschisch et arrêté une personne pour ses liens présumés avec un réseau criminel de trafic international de drogue, annonce la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.
Le mis en cause, âgé de 46 ans, a été arrêté sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de surveillance du territoire national, indique le communiqué, précisant que les interventions sur le terrain et les perquisitions menées par les services de police au Douar Oulad Issa et dans la région de Taourirt Boucetta (respectivement 50 et 25 km de Nador), ont permis la saisie de 578 sacs contenant 14,973 tonnes de haschisch, outre six voitures portant de fausses plaques d'immatriculation servant pour le transport et le trafic de drogue. Cette opération s'inscrit dans le cadre des efforts pour la lutte contre le trafic de drogue et des psychotropes.
 
Démenti
Les photos de patientes quasi-nues allongées sur des lits de chirurgie publiées sur certains sites d’information électroniques et les réseaux sociaux n’ont aucun lien avec la caravane médicale organisée dans la province d’Ouazzane, par le conseil provincial d’Ouazzane, en partenariat avec la délégation provinciale de la santé et l'Association médicale d'aide au développement entre l'Auvergne et le Maroc (AMDAM).
Dans un communiqué faisant suite à la publication de ces photos sur le web, assorties de "commentaires empoisonnés", le ministère de la Santé indique, lundi, qu’après enquête, il s’est avéré que "ces photos ne sont aucunement liées à la caravane médicale qui s’est déroulée dans de bonnes conditions et prodigué ses services à plus de 9.000 bénéficiaires de la population de la province d’Ouazzane".

Mercredi 5 Avril 2017

Lu 365 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés