Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Garde à vue
Un technicien a été placé en garde à vue après avoir été intercepté en état d'ébriété au sein du 1er arrondissement de la police de Tifelt, annonce dimanche la Direction générale de la sûreté Nationale (DGSN) dans un communiqué.
Le mis en cause, un technicien de 3e grade des cadres communs interministériels, rattaché aux services de la sûreté nationale, a été surpris lors d'une opération de contrôle au siège du 1er arrondissement, en état d'ébriété en dehors des heures de travail, précise-t-on de même source.
La DGSN a entamé des mesures disciplinaires à l'encontre du mis en cause, pour avoir commis des fautes professionnelles graves, outre la procédure judiciaire en cours.

Forum
Une soixantaine d’exposants ont pris part au Forum international de l’étudiant d'Oujda, qui a soufflé samedi sa 8ème bougie dans la cité millénaire au terme de trois jours, marqués par une affluence importante d’élèves et d’étudiants désirant s’informer sur l’offre de formation supérieure et professionnelle au Maroc et à l’étranger.
Cette manifestation organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI se veut une plate-forme de proximité pour les lycéens et les étudiants d’Oujda et sa région, pour s’informer sur l’offre de formation supérieure et professionnelle.
Initié par le Groupe l’étudiant marocain, ce rendez-vous annuel permet également, selon les organisateurs, aux professionnels de partager leurs expériences et débattre de problématiques liées au secteur mais aussi d’identifier des pistes de coopération et de partenariat.
Dans une déclaration à la MAP, le président du Groupe l’étudiant marocain, Mohcine Berrada a indiqué que les manifestations organisées par le Groupe à travers le Royaume ont pour objectif de faciliter l’accès des élèves et des étudiants à l’information liée au choix de leur parcours d’études et professionnel.

Prix
Le Prix de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah sur le handicap au titre de l’année 2017 a été décerné, lors d'une cérémonie organisée samedi à Fès, ex-aequo aux chercheurs marocains, Rachdi El Guennouni et Abderrazak Hajjioui.
Le chercheur Rachdi El Guennouni a été récompensé pour son ouvrage "Le handicap au Maroc : violence des représentations et possibilités du changement" alors que Abderrazak Hajjioui, professeur à la Faculté de médecine, a été primé pour sa recherche sur la possibilité de mettre en place un diplôme interuniversitaire de réhabilitation cardiorespiratoire des maladies chroniques et du vieillissement.
Le 3eme prix a été remis à la chercheuse Naima Bousfiha pour son travail intitulé "Difficultés d’apprentissage liées aux troubles de dysfonctionnement cognitif".
12 projets de diverses régions du Maroc étaient en lice pour le Prix de l'Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès dédié à la recherche sur le handicap.

Mardi 4 Avril 2017

Lu 309 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés