Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Psychotropes

La brigade de la police judiciaire du district de Derb Sultan-El Fida à Casablanca a procédé, mercredi, à l'arrestation d'un ressortissant libyen âgé de 39 ans pour son implication présumée dans une affaire de trafic de psychotropes.
Le mis en cause a été arrêté en flagrant délit alors qu'il vendait une quantité de comprimés psychotropes à un individu aux antécédents judiciaires, ajoutant que les opérations de fouille effectuées dans sa voiture ont permis la saisie de 16.350 comprimés psychotropes du type "Rivotril".
Les deux suspects ont été placés en garde à vue.Cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts soutenus déployés par les services de la DGSN pour lutter contre le trafic de drogues et de psychotropes, relève la même source.

Décès

La préfecture de police de Marrakech a affirmé que l’hypothèse du suicide n’est pas exclue concernant le décès d’une fille des suites de brûlures ayant entraîné sa mort.
Dans un communiqué, la préfecture de police indique avoir reçu le 10 mars courant vers minuit, un avis sur le transfert par la Protection civile d’une fille souffrant de brûlures graves, d’une zone abandonnée près du Boulevard Mohammed VI vers l’hôpital Ibn Tofail.
Les services sécuritaires ont immédiatement entamé une série d’investigations et de constats préliminaires sur le lieu du crime sans parvenir à recueillir les déclarations de la victime, qui a succombé à ses brûlures à son arrivée à l’hôpital, indique la même source, ajoutant qu’une bouteille contenant un liquide inflammable, selon l’expertise réalisée, a été retrouvée sur le lieu du crime.

Guelmim

Les services de sécurité de Guelmim ont procédé, mardi, à l'arrestation d'une bande criminelle constituée de cinq individus, dont quatre mineurs, spécialisée dans le vol par effraction dans des locaux commerciaux de vente de produits alimentaires.
L'interpellation des membres de cette bande intervient suite à des plaintes de vol par effraction dans des locaux commerciaux à Hay Al Qods, selon une source sécuritaire. Les prévenus seront déférés devant la justice au terme de la procédure d'enquête et ce, pour constitution de bande criminelle spécialisée dans le vol par effraction dans des locaux commerciaux, ajoute la même source.

Vendredi 24 Mars 2017

Lu 309 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés