Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Naufrage

Un marin marocain et un autre de nationalité sénégalaise sont portés disparus suite à une collision survenue lundi au large de Barcelone entre un navire marchand russe et un bateau de pêche, selon des sources du port de la capitale catalane.
Les ressortissants marocain (34 ans) et sénégalais (37 ans) se trouvaient à bord du bateau de pêche dénommé "El Fairell" qui a coulé suite au choc avec le navire marchand qui s’est produit durant l’après-midi à près de trois milles nautiques du port de Barcelone, ajoute une source de l’autorité portuaire de Barcelone, citée par les médias.
Selon la même source, la collision entre les deux bateaux seraient due à une erreur dans l’interprétation de la procédure d’abordage commise par le navire marchand russe qui n’a pas pu éviter le bateau de pêche.

Accident

Une personne a trouvé la mort et 22 autres ont été blessées dans un accident survenu lundi sur la route côtière entre Bouznika et Mohammedia, apprend-on auprès des autorités locales de la province de Benslimane.
L'accident s’est produit suite à une collision entre un taxi et un autocar au niveau du douar Beni-Rached relevant de la commune El Mansouria, ont précisé les mêmes sources.
Les blessés, dont un se trouve dans un état critique, ont été évacués vers les hôpitaux de Bouznika et Mohammedia.
Une enquête a été ouverte par les autorités compétentes pour déterminer les circonstances de cet accident.

Décès

Un détenu à la prison locale d'Oujda est décédé, lundi à l'hôpital Al Farabi de la même ville, des suites d'une grève de la faim qu'il observait à cause de son procès, a indiqué la Direction de la prison locale d'Oujda.
Un communiqué de la Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion, citant la Direction de la prison, indique que l'intéressé est décédé à 06h du matin à l'hôpital Al Farabi où il avait été transféré le 18 mars à cause de la détérioration de son état de santé des suites de sa grève de la faim.
Le mis en cause a été condamné en première instance à une peine de 20 ans de prison ferme. Il avait été évacué à l'hôpital le 15 mars 2017 pour subir une surveillance médicale.

Mercredi 22 Mars 2017

Lu 291 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés