Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Incendie
Un important incendie s'est déclenché, dimanche, au dernier étage de l'immeuble abritant les ateliers de l'enseigne de textile "Richbond" à Aïn Sbaa (Casablanca), sans faire de victime, a-t-on constaté sur place.  Le feu a ravagé une partie des stocks de produits inflammables d’ameublement dans cette usine qui emploie des centaines d’ouvriers, apprend-on auprès de la Protection civile qui précise qu'aucun employé ne se trouvait sur le lieu de l'incendie.
Aussitôt informés, les autorités locales et les services de la Protection civile se sont immédiatement dépêchés sur les lieux, afin de maîtriser les flammes et venir à bout du feu.
Les importants moyens utilisés (six camions citernes) et les efforts louables consentis par les agents de la Protection civile ont permis de circonscrire le feu dans un temps assez court. Des ambulances ont également été mobilisées pour évacuer d'éventuels blessés. Selon la même source, une enquête a été ouverte pour élucider les causes de l'incendie.

Charte
Une charte provinciale pour la protection de l'environnement et la promotion du développement durable à Assa Zag vient d’être signée entre sept conseils communaux, la préfecture de cette province et l'assemblée provinciale.
Signée en marge d'une rencontre de sensibilisation sur "L’éducation à l’environnement", organisée vendredi à Assa Zag à l’initiative de l’Association "Akhzan pour le développement et la coopération à Labouirat", cette charte engage les collectivités relevant de la province à contribuer aux efforts de sensibilisation sur l’importance de la préservation et de la protection de l’environnement.
En vertu de ce document, les élus sont appelés à respecter et à intégrer les principes de développement durable dans leurs politiques, stratégies et plans d'action, en mettant à profit tous les moyens nécessaires à cet effet, outre la création d'une commission provinciale en charge de l'examen de l’"impact sur l’environnement", en coordination avec l'assemblée provinciale d'Assa Zag.

Langue
Une rencontre intellectuelle sous le thème "La langue maternelle des Marocains, entre l'amazigh, l'arabe et la darija" a été organisée, samedi soir à Tanger, à l'occasion de la célébration de la Journée internationale de la langue maternelle.
Cette rencontre, initiée par l'Association Syphax pour l'animation culturelle et touristique, a été une occasion pour échanger les vues sur la question linguistique au Maroc et mettre l'accent sur les débats lancés autour de l'utilisation par les Marocains de l'arabe, l'amazigh et la darija.
Cette manifestation s'est assigné également pour objectif d'approfondir le débat national autour des langues maternelles en vue de déboucher sur une politique linguistique nationale visant à renforcer les valeurs de citoyenneté et de droits de l'Homme et le sentiment d'appartenance nationale.

Mardi 7 Mars 2017

Lu 368 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés