Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Les chances 
de procréation
Les chances de procréation varient de 25% à 35% pour les couples marocains infertiles a relevé, samedi à Marrakech, le gynécologue et spécialiste en médecine de la reproduction, Hassan Boudrar.
S'exprimant lors du 2ème Symposium international sur l’infertilité des couples au Maroc, M. Boudrar a fait savoir que ce pourcentage pourrait passer à 10% pour les femmes âgées de plus de 42 ans, précisant que les chances de réussite des techniques de traitement qui sont intimement liées à l'âge de la femme, deviennent très réduites pour les femmes âgées de 35 à 37 ans. Pour ce qui est des raisons qui sont à l'origine de l'infertilité des couples, le professeur a pointé du doigt le déséquilibre hormonal dans la muqueuse de l'utérus, ainsi que les problèmes au niveau du canal fallope, des kystes de l'ovaire, des anomalies de l'utérus, en plus de l'avancement dans l'âge, ajoutant que certains médicaments peuvent favoriser la procréation malgré les différents problèmes rencontrés.
Quant aux hommes, le spécialiste a précisé que les raisons derrière l'infertilité restent moins clairs que celles chez les femmes, faisant savoir que la moitié des hommes arrivent à traiter facilement ces problèmes, tout en ayant recours à un examen clinique.
Selon les organisateurs de ce congrès médical, "le traitement de l’infertilité chez un couple, n’est pas un luxe. C’est un facteur de stabilité familiale, psychologique et sociale, ce qui implique une grande mobilisation pour aider les couples marocains qui souffrent en silence". 

Trafic de comprimés 
psychotropes
La brigade de la police judiciaire du district provincial de police de Salé a procédé, samedi, sur la base d'informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST), à l'arrestation de deux individus, ayant des antécédents judiciaires, pour leurs liens présumés avec un réseau criminel spécialisé dans le trafic de comprimés psychotropes. Les opérations de perquisition menées dans le cadre de cette opération ont abouti à la saisie de 21.600 comprimés psychotropes de type "Nordaz" destinés à la commercialisation illégale, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Selon les informations préliminaires, l'un des deux prévenus, qui travaille dans une société de fabrication de médicaments et de produits pharmaceutiques, a fourni les comprimés psychotropes à l’autre suspect s’activant dans le trafic de drogues et de psychotropes à la demande du frère de ce dernier incarcéré actuellement dans un établissement pénitentiaire pour son implication dans une affaire de trafic de drogue, précise la même source.
Les prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent, alors que les recherches et les investigations se poursuivent pour arrêter l'ensemble des personnes impliquées dans cette affaire, conclut la DGSN.


Labellisation 
de l’artisanat
Une étude technique pour la labellisation de l’artisanat de la région Fès-Meknès a été lancée, vendredi dans la cité idrisside, en présence d'opérateurs économiques et professionnels du secteur.
Le label de l’artisanat de la région Fès-Meknès, fer de lance des exportations de la région, devra renforcer le rayonnement de la région à l’échelle nationale et internationale, a souligné Khalid Rahel, chef de division au ministère de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire lors d'une rencontre consacrée au lancement de cette étude.
Il a précisé que cette étude vise à protéger et valoriser les produits artisanaux de la région et à promouvoir leur qualité par la reconnaissance des spécificités de leurs origines géographiques et du savoir-faire des artisans. Le lancement de cette étude est le prolongement d’une politique menée par le ministère depuis une vingtaine d’années axée sur les produits qui pourraient porter atteinte à la santé et à la sécurité des consommateurs, a-t-il poursuivi.

Libé
Lundi 6 Mars 2017

Lu 491 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés