Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Saisie
Les éléments de la Gendarmerie Royale de Casablanca ont procédé, dernièrement, à la saisie d'une importante quantité de boissons gazeuses impropres à la consommation dans un dépôt non autorisé par l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), apprend-on lundi auprès des autorités locales de la wilaya de Casablanca.
Ladite quantité, composée de 479.616 unités de limonade de différentes marques, a été mise sous surveillance par la commission ad-hoc en attendant sa destruction, suite à la décision de la Justice, précisent les mêmes sources.
Une enquête est en cours sous la supervision du Parquet compétent pour identifier et interpeller tous les mis en cause, ajoute-t-on de mêmes sources.

Déchets
Un chargement de quinze tonnes de déchets automobiles dangereux qui était sur le point d’être exporté illégalement vers le Maroc a été saisi au port fluvial de Lyon, a indiqué lundi la douane française.
"Le chargement, composé de moteurs usagés, de tableaux de bord, de portières et de rétroviseurs cassés, était sur le point d’être exporté illégalement vers le Maroc par une société de casse automobile", précise la même source dans un communiqué.
Les transferts transfrontaliers de déchets sont strictement réglementés, rappelle la douane française, précisant que l’exportation illégale de déchets est passible d’une peine de 2 ans de prison et de 75.000 euros d’amende selon le Code de l’environnement.
Les suites judiciaires ont été confiées au service national de douane judiciaire, selon le communiqué qui rappelle qu’en 2015, la douane française a réalisé 185 contentieux en matière de déchets illicites pour un total de 4.458 tonnes de marchandises.

Arrestation
Les services de la police, appuyés par les éléments de la brigade régionale de lutte contre la cybercriminalité de la police judiciaire de la préfecture de police de Fès, ont procédé à l’arrestation d'un individu accusé d'avoir posté sur les réseaux sociaux des photos le montrant en train de brandir des armes blanches, a-t-on appris lundi de source policière.
Les investigations menées par les éléments de la police judiciaire de la ville de Fès ont permis d'identifier et de localiser le prévenu, un repris de justice, a ajouté la même source.
Le mis en cause a été présenté devant le service préfectoral de la police judiciaire pour approfondissement de l’enquête sur instructions du parquet général, avant d'être déféré devant la justice, a-t-on précisé de même source.

Mercredi 1 Février 2017

Lu 555 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés