Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Accident

58 personnes ont été blessées plus ou moins grièvement dans un accident d'autocar survenu mercredi sur la route régionale N710 reliant Khénifra à Bejaâd, a-t-on appris auprès des autorités locales. L'accident est survenu à 13h00 près de la commune rurale Beni Zrantel, cercle de Bejaâd, suite au renversement de l'autocar en provenance de Khénifra et à destination de Bejaâd, faisant de nombreux blessés dont certains en état grave, ajoute la même source. Les blessés ont été évacués vers l’hôpital local Mohammed VI de Bejaad et l'hôpital provincial Hassan II de Khouribga pour recevoir les soins nécessaires, tandis que les cas graves ont été transférés au Centre hospitalier universitaire Ibn Rochd de Casablanca.

Agadir

La ville d’Agadir abrite, à partir de jeudi, un Forum international de l’immigration et de la jeunesse avec pour objectif de discuter des enjeux de la question migratoire et de la situation des migrants et demandeurs d’asile, ainsi que des perspectives socioéconomiques et culturelles que leur ouvre la politique d’intégration mise en place par le Maroc.
La rencontre, qui réunira jusqu’au 18 décembre des experts et universitaires marocains et étrangers, est organisée par le Centre social de développement et de coopération en collaboration avec le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration.
Une cinquantaine de jeunes prendront part aux différents ateliers prévus pour ce forum, indiquent dans un communiqué les organisateurs de cette première édition initiée en partenariat également avec l’Université internationale d’Agadir.

Errachidia

Une conférence est organisée aujourd’hui et demain, à Errachidia à l'initiative de la Faculté polydisciplinaire sous le thème "La sécurité juridique et judiciaire au Maroc". Cette rencontre de deux jours permettra notamment aux juristes de mettre en exergue l’importance de la sécurité, de cerner les contours de ce concept et de souligner la relation entre la sécurité et les domaines militaire, nucléaire, alimentaire, culturel et spirituel entre autres.
Les spécialistes plancheront également sur les techniques d’interprétation des textes juridiques, les objectifs de la sécurité publique, les difficultés à définir cette notion et les liens étroits entre les sécurités judiciaire et juridique.
Le programme prévoit, en outre, l’examen de plusieurs thématiques portant notamment sur la signification, la fonction et les conditions requises pour la réalisation des sécurités juridique et judiciaire au Maroc.

 

Vendredi 16 Décembre 2016

Lu 1230 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés