Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Casablanca

La brigade de la police judiciaire à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca a ouvert une enquête, sous la supervision du parquet général compétent, contre un ressortissant subsaharien pour son implication présumée dans une affaire de trafic international de cocaïne, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Le mis en cause, âgé de 48 ans, a été arrêté le 1er décembre à bord d'un vol en provenance de Sao Paolo et à destination d’Abidjan. Il était soupçonné de transporter de la cocaïne dans son estomac, indique la DGSN dans un communiqué, ajoutant que le prévenu avait été placé sous contrôle médical au CHU Ibn Rochd en vue d’extraire les capsules de drogue.
L’intervention médicale réalisée jeudi matin a permis l’extraction de 94 capsules qu’il avait ingurgitées, d’un poids total de 1,76 kg de cocaïne.

Tanger

Le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger a ouvert une enquête, sous la supervision du parquet, à l'encontre de quatre individus, dont un inspecteur de police, pour leur implication présumée dans une affaire de corruption, escroquerie, abus de fonction et participation.
Les éléments préliminaires de l'enquête font ressortir qu’une jeune fille, impliquée en compagnie d’un ressortissant étranger dans un accident de circulation fortuit ayant causé des dégâts matériels, a quitté la scène de l’incident à bord d’un taxi, abandonnant son compagnon et la voiture, sans attendre le constat et les procédures d'usage, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
La prévenue a remis un montant au chauffeur de taxi pour intervenir auprès d’un élément de police en vue d’obtenir par voie de corruption la levée de saisie du véhicule, suite à quoi le taximan est entré en contact avec un inspecteur de police dans un arrondissement de Tanger, sans rapport avec le service des accidents de la circulation chargé d'établir des PV, précise la même source.
Le policier et le chauffeur de taxi ont été placés en garde à vue, tandis que la fille et le ressortissant étranger ont été auditionnés, dans la perspective de déférer les autres prévenus devant le parquet pour répondre des chefs d'accusation qui leur sont reprochés.

Libé
Lundi 12 Décembre 2016

Lu 232 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés