Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Kénitra

L'individu arrêté mercredi par la police de Kénitra après avoir agressé un imam d'une mosquée et l'un des fidèles à l'aide de l'arme blanche, présente des signes de troubles mentaux, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les premiers éléments de l'enquête ont révélé que le suspect, âgé de 26 ans, est entré dans une mosquée située à Hay El Amal, à Saknia dans la ville de Kénitra, juste après la prière du Dohr, et a asséné quatre coups à l'imam à l'aide d'une hache et blessé aussi un fidèle, précise la DGSN dans un communiqué, ajoutant que les deux blessés ont été évacués à l'hôpital pour recevoir les soins nécessaires.
Le suspect est actuellement soumis à l'enquête qui se déroule sous la supervision du parquet général compétent afin de déterminer les motifs et élucider les circonstances de ces actes criminels, selon le communiqué.

Tanger

L’Association de l’Alliance des femmes du Maroc pour le développement et la formation organise, le 18 décembre à Tétouan, une conférence nationale sous le thème "Les médias régionaux et locaux : quel engagement envers les questions des femmes ?".
Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du programme du "renforcement des droits juridiques des femmes et de la promotion de l’équité, à travers l’implication des moyens de communication régionaux et locaux", a précisé un communiqué de l’association.
Cette manifestation vise à enrichir le débat et à déboucher sur des propositions et des mesures pratiques à même d’activer le rôle des médias au service des questions sociétales en général et celles des femmes et de la famille en particulier.

Oujda

Le 3ème Colloque international des utilisateurs des Systèmes d’informations géographiques (SIG) a clôturé, mercredi à Oujda, ses travaux au terme de deux jours de débats axés notamment sur le développement de ces techniques et leur utilité dans les divers domaines d’activité.
Les participants à cette rencontre, dont des experts marocains et étrangers, se sont penchés sur les SIG et leurs applications notamment dans le domaine de la planification urbaine, l’étude des risques naturels et l’élaboration des cartes géologiques.
Pas moins de 140 spécialistes de 11 pays ont pris part à cette rencontre, initiée par la Faculté Mohamed Premier en collaboration avec le Centre des études et des recherches humaines et sociales d’Oujda. Ce colloque était également l’occasion pour les chercheurs et ingénieurs des différentes branches et spécialités de s’enquérir des innovations récentes.

Vendredi 25 Novembre 2016

Lu 172 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés