Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Drogue

Les services de sûreté à l'aéroport international Marrakech-Ménara ont arrêté, dimanche, deux ressortissantes françaises d'origine marocaine, âgées de 21 et 22 ans, pour leur implication présumée dans une affaire de trafic international de drogue.
La première a été arrêtée à l'entrée du terminal et la seconde dans le hall public de l'aéroport, alors que les deux s'apprêtaient à embarquer à bord d'un avion à destination de Paris, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant que le contrôle de leurs bagages a permis la saisie de 29 kg de chira, équitablement répartis entre elles, et conditionnés sous forme de 290 plaquettes dissimulées parmi leurs affaires dans des espaces spécialement prévus à cet effet.
Les mises en cause ont été placées en garde à vue à la disposition de l'enquête menée par le service préfectoral de la police judiciaire sous la supervision du parquet compétent, en vue d'identifier d'autres individus soupçonnés d'être impliqués dans cet acte criminel, conclut le communiqué.

Arrestation

Deux inspecteurs de police ont été contraints, dimanche soir, d’utiliser leur arme de service pour défendre une femme victime d’une tentative de vol avec violence par deux individus qui brandissaient un sabre, menaçant la sécurité des citoyens et de leurs biens.
Une patrouille de la sûreté nationale s’était intervenue pour appréhender les deux suspects après qu’ils ont tenté de délester une femme de son sac, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.
Les mis en cause ont opposé une résistance farouche aux éléments de la police à l’aide d’un sabre, ce qui a nécessité de tirer une balle de sommation et quatre balles qui ont atteint un des suspects au niveau de l’épaule et ses membres inférieurs après qu’il a refusé d'obtempérer, précise-t-on de même source.
Cette intervention a permis de neutraliser le danger que représentaient les deux mis en cause et d’interpeller celui qui a été blessé et transféré à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, relève le communiqué, ajoutant que l’enquête se poursuit pour arrêter le deuxième suspect qui a pris la fuite.
Une enquête judiciaire a été diligentée sous la supervision du parquet compétent pour élucider les circonstances de cette affaire et déterminer l’ensemble des actes criminels reprochés à ces deux individus, conclut la DGSN.

Mardi 4 Février 2020

Lu 597 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.