Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
CNOPS

La Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) a décidé d'exempter les enfants d’assurés et ceux qu'ils prennent en charge, atteints d’un handicap physique ou mental, de toute demande de renouvellement de leur droit aux prestations d’assurance maladie obligatoire.
"A cet effet, les enfants d’assurés handicapés qui attestent à partir de 21 ans qu’ils sont dans l’impossibilité totale, permanente et définitive de se livrer une activité rémunérée peuvent continuent à bénéficier, à vie, de la couverture de leurs soins de santé prévus par le Code de la couverture médicale de base", indique la CNOPS dans un communiqué. Ils ne seront tenus, à partir du 13 janvier 2020, de déposer aucun dossier médico-administratif auprès des services de la CNOPS pour continuer à bénéficier des prestations, selon la même source.
Cette décision vise à simplifier les procédures devant cette catégorie et lui garantir l’accès permanent aux prestations AMO, sachant que la Caisse "peut suspendre cet accès si les opérations de vérification a posteriori démontrent que les conditions ne sont plus réunies pour permettre à cette catégorie le maintien de ses droits aux prestations".

Arrestation

Six individus, âgés entre 22 et 51 ans, soupçonnés de liens avec un réseau criminel s’activant dans l’immigration illégale et la traite d’êtres humains, ont été arrêtés jeudi lors d’une opération sécuritaire conjointe menée par des éléments de la police judiciaire de Nador et de Taourirt, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire. L’opération, menée d’une manière simultanée, a permis l’interpellation du chauffeur d’un camion de transport routier de marchandises au niveau de la gare de péage de Taourirt, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant qu’outre des produits alimentaires, le camion transportait deux embarcations pneumatiques.
Les recherches et investigations ont également permis d’interpeller, au centre-ville de Taourirt, un deuxième suspect qui devait recevoir les deux embarcations, à bord d’un véhicule utilitaire portant de fausses plaques d’immatriculation, selon la même source.
L’enquête a permis l’interpellation de quatre autres individus à Nador pour leur implication présumée dans ce réseau criminel, indique le communiqué, faisant savoir que les mesures de pointage dans les bases de données sécuritaires ont révélé que deux d’entre eux font l’objet d’un avis de recherche au niveau national pour trafic de drogue et organisation de l’immigration clandestine.

Samedi 11 Janvier 2020

Lu 817 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif