Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Arrestation
Dans le cadre des efforts de lutte contre le phénomène de la traite d'êtres humains et de réglementation de l'immigration clandestine, suite à la bonne exploitation d'informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire, et après des opérations de suivi et de surveillance, le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ)relevant de la DGST a arrêté, mardi matin, huit personnes pour leurs liens présumés avec un réseau criminel actif dans l'organisation de l'immigration clandestine et la traite d'êtres humains, et interpellé un candidat à l'immigration clandestine à l'aéroport international Mohammed V de Casablanca. La perquisition effectuée aux domiciles des suspects a permis la saisie de cartes de séjour à l'étranger, de visas falsifiés et d'un lot de passeports de candidats à l'immigration clandestine, indique un communiqué du BCIJ, ajoutant que les éléments du Bureau ont également saisi des appareils électroniques, des téléphones portables, des cachets et trois voitures. Les suspects ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet, en vue d'identifier les complices et les personnes impliquées dans cette affaire, définir les ramifications de ce réseau criminel au Maroc et à l'étranger, et relever ses éventuels liens avec d'autres réseaux criminels afin de les démanteler, ajoute le communiqué.

Circulation
Dix personnes ont trouvé la mort et 1.802 autres ont été blessées, dont 57 grièvement, dans 1.373 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain au cours de la semaine allant du 16 au 22 décembre, a indiqué mardi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Ces accidents sont dus particulièrement à l'inadvertance des conducteurs, à l'excès de vitesse, au non-respect de la priorité, à l'inadvertance des piétons, au non-respect de la distance de sécurité et du stop, au changement de direction sans usage du signal, au défaut de maîtrise du véhicule, au changement de direction non-autorisé, à la conduite en état d'ébriété, à la circulation sur la voie de gauche, au non-respect des feux de signalisation, au dépassement défectueux et à la circulation en sens interdit, a précisé la DGSN dans un communiqué. Concernant le contrôle et la répression des infractions, les services de sûreté ont constaté 39.195 contraventions et rédigé 9.767 procès-verbaux qui ont été soumis au parquet général, alors que 29.428 amendes transactionnelles ont été acquittées.

Libé
Mercredi 25 Décembre 2019

Lu 1197 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif