Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Accident
de Tram


Un piéton âgé a trouvé, lundi, la mort dans un accident de tramway à Casablanca, a indiqué RATP Dev Casablanca, en charge de l'exploitation du réseau de transport en commun en site propre dans la métropole.
"Ce lundi 21 octobre 2019 à 7h50, un piéton septuagénaire a été heurté par une rame du tramway T1 circulant entre la station Hay Raja et Ibn Tachfine, sur la ligne 1", a fait savoir RATP Dev dans un communiqué, notant qu'''en dépit de l'enclenchement immédiat du freinage d'urgence, le conducteur de la rame n'a pas pu éviter la collision avec la personne âgée, qui tentait de traverser la plateforme en dehors des voies réservées à cet effet''.
Malgré l'intervention immédiate de la protection civile, l’homme est décédé des suites de ses blessures, ajoute RATP Dev qui présente ses ''plus sincères condoléances'' à la famille du défunt. La société rappelle, par ailleurs, l'importance du respect des règles du Code de la route et de la signalisation routière par tous les usagers de la route (automobilistes, motocyclistes, vélos et piétons) ainsi que la nécessité d’observer une très grande prudence aux abords des plateformes du tramway.

Enquête

Les services de sûreté nationale dans la ville de Tinghir ont réagi avec célérité et rigueur suite à une publication sur les réseaux sociaux montrant la photo d'un individu portant le niqab et alléguant que trois personnes, déguisées en femmes, ont tenté d'attirer trois élèves mineurs d'un établissement scolaire, et qu'ils avaient auparavant perpétré le même acte criminel dans un douar des environs de Tinghir.
Afin d'éclairer l'opinion publique et de dissiper toute crainte que peut engendrer cette publication, compte tenu de son impact sur les citoyens en suscitant chez eux un sentiment d'insécurité, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les services de sûreté de Tinghir ont ouvert une enquête à ce sujet et consulté le staff administratif et les cadres dudit établissement scolaire, ainsi que les familles de plusieurs élèves, précisant qu'aucun acte criminel du genre n'a été enregistré.
Les services de la sûreté nationale affirment avoir également coordonné avec les autorités locales et la Gendarmerie Royale, assurant n'avoir relevé ou enregistré aucune tentative ou acte criminel pareils à celui évoqué dans la publication sur la toile, insiste la DGSN dans un communiqué.

Mercredi 23 Octobre 2019

Lu 1311 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com