Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Prison locale
 Tanger 2


L'administration de la prison locale Tanger 2 a affirmé que les informations publiées par certains sites électroniques et relayées par des réseaux sociaux faisant état d'une dispute entre des détenus au sein de cet établissement pénitentiaire sont "dénuées de tout fondement". Dans une mise au point publiée mercredi en réaction aux informations publiées au sujet d'une dispute violente dans une cellule et le transfert de certains détenus et fonctionnaires à l’hôpital, l'administration de la prison locale Tanger 2 souligne "qu’aucune dispute ou actes de violence n’ont été enregistrés au sein de cet établissement pénitentiaire et que ni des détenus ni des fonctionnaires n’ont été transférés à l’hôpital, contrairement aux allégations véhiculées".
Les sites électroniques et les réseaux sociaux qui ont publié ces rumeurs n’ont pas pris la peine de vérifier leurs informations avant de les diffuser auprès de l’opinion publique, déplore l'administration de la prison. La publication de telles rumeurs mensongères n’empêchera pas l'administration de la prison locale de Tanger 2 d’appliquer la loi, sans exception ni distinction entre les détenus, conclut la mise au point.

Lutte contre
la rage


Les services vétérinaires de la direction régionale de l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) ont organisé, à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre la rage, une série d'activités de sensibilisation au profit des écoliers et ont procédé à la vaccination de 1.143 chiens à propriétaire.
Ces activités de sensibilisation ont porté sur la maladie de la rage et l'importance de vacciner les chiens contre cette maladie, indique un communiqué de l'ONSSA.
Ces activités ont bénéficié à 1.666 élèves dans 23 établissements d'enseignement primaire du monde rural dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, et ont porté également sur la distribution d'affiches de sensibilisation et de dépliants aux écoliers.
En marge de cette campagne de sensibilisation, les services vétérinaires ont vacciné 1.143 chiens à propriétaire, ajoute la même source, notant que les services vétérinaires de la direction régionale procède à la vaccination de plus de 10.000 chiens à propriétaire chaque année.

Vendredi 11 Octobre 2019

Lu 564 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com