Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Accident 
de manège

Quasiment une semaine après le dramatique accident de manège en Inde, qui a fait deux morts et plusieurs blessés, la ville de Tanger a, elle aussi, connu un incident du même genre. Dans un espace de jeu non loin de la gare ferroviaire, une vingtaine de personnes, âgées entre 13 et 26 ans, ont été blessées avant-hier, à cause d’un incident de manège et de la panique et la bousculade qui en ont résulté. D’après la MAP, les autorités locales et les services de sécurité et de la protection civile sont intervenus pour transporter les blessés au Centre hospitalier régional Mohammed V à Tanger afin qu’ils reçoivent les soins nécessaires, indiquent les autorités locales de la wilaya de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, notant que seules deux personnes ont été placées sous surveillance médicale. Une enquête a été ouverte par les autorités compétentes, sous la supervision du parquet, afin de déterminer les circonstances de cet incident.

Drogue 

Les éléments de la brigade conjointe de la police et de la douane ont avorté, vendredi, une tentative de trafic de 345 kg de chira et interpellé deux citoyens espagnols pour leur implication présumée dans cette affaire. Une source de la douane a indiqué à la MAP que dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue, des éléments de l’administration des douanes et impôts indirects et de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) opérant au niveau du point de passage de Bab Sebta ont mis en échec une tentative de trafic de 345 kg de chira soigneusement dissimulés à bord d’un véhicule (genre caravane).
Un contrôle minutieux a permis la saisie de la quantité de chira qui était dissimulée sous forme de plaquettes dans le plafond du véhicule immatriculé en Espagne, a ajouté la même source. Et de poursuivre que l’enquête préliminaire avec le conducteur de la caravane et son compagnon, les deux de nationalité espagnole, a révélé qu’ils ont gagné le territoire marocain il y a une vingtaine de jours, précisant que l’un des mis en cause est une personne à besoins spécifiques.
 

Libé
Mardi 23 Juillet 2019

Lu 922 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com