Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Environnement

Mme Nezha El Ouafi, secrétaire d'Etat chargée du Développement a réitéré mercredi à l'occasion de la 13ème édition de la Semaine de l'environnement d'El Jadida, organisée du 19 au 22 juin 2019, l'appel à tous les acteurs concernés pour une mobilisation plus efficiente autour de la Stratégie nationale de développement durable (SNDD) et la mise en œuvre de ses 31 axes adoptés par le conseil des ministres réuni en juin 2017 sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI.
Mme El Ouafi a, par la même occasion, rebondi sur l'état des lieux de certains projets lancés à El Jadida dans le cadre du programme de développement intégré, en particulier au profit des décharges publiques de Moulay Abdoullah, Azemmour et d'El-Jadida, ainsi que le programme national d’assainissement liquide réalisé en faveur des communes d’Azemmour, El Jadida et Oulad Frej, et d’autres chantiers similaires en cours de lancement, ou de réalisation, notamment à Bir Jdid, Sidi Smail et Moulay Abdellah. "La croissance verte inclusive, pilier indispensable du nouveau modèle de développement", est le thème choisi pour cette 13ème édition de la Semaine de l'environnement organisée par l'Association des Doukkala en partenariat avec l'Université Chouaib Doukkala.

Enquête

Le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger a diligenté, mardi, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent au sujet d'accusations portées contre un ressortissant espagnol, âgé de 39 ans, pour son implication présumée dans une affaire d'escroquerie et de harcèlement sur mineur.
Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger a reçu une plainte déposée par deux individus, l'un Marocain et l'autre Français, prétendant être victimes d'escroquerie de la part du mis en cause qui leur avait demandé des contributions financières à caractère social au profit d'une association, tout en leur remettant des certificats honorifiques qui se sont avérés falsifiés.
Le suspect fait également l'objet d'une plainte déposée par un jeune Marocain de 20 ans, qui l'accuse notamment de viol en 2014 alors qu'il était encore mineur et pensionnaire d'un établissement de bienfaisance, selon la même source. Le prévenu a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent.

Vendredi 21 Juin 2019

Lu 491 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com