Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Drogue

Le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat a arrêté, mardi, sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), le chauffeur d'un autocar et son assistant pour leur implication présumée dans une affaire de possession et de trafic de drogue et de psychotropes.
Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les deux mis en cause ont été interpellés au niveau de la gare routière El-Kamra à Rabat juste après leur arrivée en provenance de Tanger, faisant savoir que les fouilles ont permis la saisie en leur possession de 12.000 comprimés psychotropes de type "Rivotril" et 987 autres de type Extasy, ainsi qu'une importante somme d'argent en devise nationale soupçonnée de provenir de ce trafic de drogue.
Les investigations menées dans le cadre de cette affaire ont également permis l’arrestation, à Kénitra et Casablanca, de deux autres individus, aux multiples antécédents judiciaires, en possession d'un couteau et d'une somme d'argent, soupçonnés de trafic de drogue et de psychotropes, selon la même source. Les quatre prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, et ce dans le cadre du renforcement des opérations sécuritaires de lutte contre le trafic de drogue, conclut le communiqué.

Arrestation

Le service préfectoral de la police judiciaire de Nador a arrêté mardi matin, en coordination avec les services de la Gendarmerie Royale et sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, quatre individus pour leurs liens présumés avec un réseau criminel actif dans l'organisation de la migration clandestine et la traite humaine.
Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), les recherches et investigations se sont soldées par l’arrestation du conducteur d'un camion chargé de fourrage au niveau de la station de péage de l’autoroute, à l'entrée de la ville de Guercif, avec à son bord deux embarcations pneumatiques qui devraient être transportées à Nador, pour organiser des opérations de migration clandestine.
Trois autres individus ont été arrêtés dans la région de Tiztoutine aux environs d'Al Aroui, pour leur implication présumée dans l'organisation d'opérations de migration illégale à travers des voies maritimes, précise le communiqué.
Les investigations menées dans le cadre de cette affaire ont permis la saisie du camion et des deux embarcations, ainsi que trois voitures portant des plaques d’immatriculation falsifiées qui devraient servir à des activités criminelles, a fait savoir la même source.
Les mis en cause ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin d'identifier toutes les personnes impliquées dans cette affaire et de déterminer les ramifications éventuelles nationales et internationales de ce réseau criminel impliqué dans des activités illégales, a conclu la DGSN.

Jeudi 20 Juin 2019

Lu 468 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com