Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Drogue

Le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger a procédé, dimanche matin, sur la bases d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à l'arrestation d'un individu (32 ans) pour son implication présumée dans une affaire de possession et de trafic de drogue et de psychotropes, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les opérations de fouille effectuées dans le cadre de cette affaire ont permis la saisie de 24.221 comprimés d'ecstasy, de trois armes blanches et d'une voiture légère, ainsi qu'une somme d'argent qui pourrait provenir du trafic de drogue et de psychotropes, précise la DGSN dans un communiqué.
Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent afin de déterminer l'origine de la drogue saisie ainsi que les éventuels liens de cette affaire avec les réseaux de trafic de drogue, ajoute la même source précisant que cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts permanents des services sécuritaires pour lutter contre toute forme de crime, y compris le trafic de drogue et de psychotropes.

Arrestation

Un inspecteur de police exerçant au district provincial de sûreté de Khénifra a été contraint de tirer une balle de sommation lors d’une intervention, dans la nuit de samedi à dimanche, pour arrêter un individu en état d'ébriété avancé et sous l’emprise de la drogue, et qui menaçait gravement la vie des citoyens et des éléments de la police avec deux armes blanches.
Les éléments de la police étaient intervenus au quartier Assaka pour arrêter ce multirécidiviste de 31 ans, suite à un appel de secours d’un chauffeur de taxi sur la ligne téléphonique 19 qui était victime d’une menace à l’arme blanche et dont la voiture a été endommagée, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), faisant savoir que le mis en cause, soutenu par des proches, a opposé une résistance farouche, ce qui a amené l’inspecteur de police à tirer une balle de sommation ayant permis de maîtriser et d’interpeller le prévenu et de saisir les deux armes blanches en sa possession.
Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, ajoute la même source, précisant que le père du prévenu a été également soumis à une enquête judiciaire pour avoir empêché l’arrestation de son fils.

Mardi 11 Juin 2019

Lu 543 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com