Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Santé

Le réseau des doyens des facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire devait tenir hier à Rabat une rencontre de communication avec les représentants des étudiants. Cette décision a été prise lors d'une réunion samedi à Rabat, à l'issue de laquelle le réseau a réitéré l'appel adressé aux étudiants pour reprendre les cours et se préparer aux examens programmés, indique un communiqué du ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
Au cours de cette réunion, présidée par le secrétaire général du département de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et le président de l'Université Mohammed V, coordinateur du réseau, l'accent a été mis sur la nécessité de mobiliser les moyens nécessaires pour assurer le bon déroulement des études, rattraper le temps perdu et favoriser la tenue des examens et des épreuves de rattrapage dans les meilleures conditions, conformément au calendrier établi par les facultés.
En outre, les participants se sont félicités de la déclaration faite par le porte-parole du gouvernement au terme du Conseil de gouvernement du 9 mai 2019, selon laquelle le communiqué conjoint des ministères de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et de la Santé (17 avril) comporte des engagements clairs en vue de remédier aux problèmes rencontrés et répondre aux revendications légitimes des étudiants. Les deux ministères ont également réitéré leur engagement à prendre les mesures qui s'imposent pour éviter une année blanche. .

Arrestation

Le service préfectoral de la police judiciaire d'Oujda a arrêté, lundi, un individu de 44 ans, soupçonné d'implication dans une affaire de trafic d'une grande quantité de bombes lacrymogènes et de téléphones portables. Les services de police au niveau du port de Nador avaient saisi, le 10 courant, une marchandise non accompagnée à bord d'une voiture de transport en provenance de France, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), faisant état de la découverte à l'intérieur du véhicule de 100 téléphones portables de différentes marques et de 96 bombes lacrymogènes.
La police judiciaire de Nador a ouvert une enquête avec le conducteur de la voiture saisie sous la supervision du parquet compétent, avant d'appréhender le principal suspect en flagrant délit de réceptionner la marchandise au niveau du siège d'une agence de voyages à Oujda, précise la DGSN dans un communiqué.
Le mis en cause a été soumis à une enquête judiciaire sur fond de l'enquête menée sur cette affaire, dans l'attente de le déferrer, aux côtés du conducteur de la voiture, devant le parquet compétent.

Jeudi 16 Mai 2019

Lu 206 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com