Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Arrestation

Les éléments de la police opérant à l'aéroport international Marrakech-Ménara ont procédé, samedi, à l'interpellation d'un ressortissant français âgé de 58 ans, en exécution d'un mandat d'arrêt international émis à son encontre par les autorités judiciaires suisses, où il est condamné à une peine de réclusion dans une affaire d’escroquerie, a indiqué dimanche la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Selon les premières informations, le prévenu, qui s’apprêtait à embarquer à bord d'un avion à destination de Bordeaux (France), fait l'objet d'une notice rouge d’Interpol et qu'il est recherché par la justice suisse qui l'avait jugé par contumace pour escroquerie quand il était en charge de la gestion d'un holding suisse, précise la DGSN dans un communiqué.
Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition du parquet pour être déféré devant les autorités compétentes chargées des affaires d'extradition, selon la même source.
Cette arrestation s'inscrit dans le cadre des efforts de la DGSN visant à renforcer les mécanismes de coopération sécuritaire internationale, conclut le communiqué.

Poids lourds  

Le ministère de l'Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé, dimanche, que la charge totale des poids lourds a été limitée à 3,5 tonnes au niveau de l’ancien pont métallique suspendu à Oued Cherrat, sur le tronçon routier reliant Skhirate à Bouznika.
"Dans le cadre de l’amélioration du niveau de service sur le tronçon routier Skhirate-Bouznika de la route nationale n°1, le ministère a conclu un nouveau marché pour la reconstruction du pont sur Oued Cherrat au point kilométrique 306 à côté de l’ancien pont métallique suspendu où la charge totale des poids lourds a été limitée à 3,5 tonnes", selon un communiqué de ce département. La déviation pour les véhicules lourds dont la charge totale dépasse les 3,5 tonnes est possible par l’un des deux itinéraires : Il s'agit d'une part de la route provinciale n° 3331 juste avant ledit pont du côté de Bouznika, puis la route régionale n° 322 (la route côtière) vers Skhirate. Pour le second itinéraire, il s’agit du tronçon de l’autoroute A1 reliant Skhirate à Bouznika, précise-t-on.
Le ministère reste à la disposition des citoyens 24h/24 pour leur fournir toutes les informations nécessaires et les invite à consulter les bulletins annoncés régulièrement par le biais de son portail : www.equipement.gov.ma, ou en contactant le centre de permanence de la Direction des routes sur le numéro de téléphone : 05.37.71.17.17.

Mardi 7 Mai 2019

Lu 218 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com