Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Préscolaire

Le Comité provincial de développement humain (CPDH) et la Fondation marocaine pour la promotion de l'enseignement préscolaire (FMPS) ont procédé, vendredi à Sidi Ifni, à la signature d'une convention visant la création d'unités de l'enseignement préscolaire au niveau de la province.
La convention, paraphée en présence du gouverneur de la province de Sidi Ifni, El Hassan Sidki, consiste en l'aménagement et l'équipement dans un premier temps de 14 unités, sur un total de 33 devant être réalisées et ayant fait l'objet d'un diagnostic, avec la prise en charge des frais de gestion desdites unités pendant une durée de deux ans ainsi que le recrutement et la formation des éducateurs et éducatrices, indique un communiqué de la préfecture de la province de Sidi Ifni.
Il s'agit également de prendre en charge la gestion pédagogique et administrative des classes créées et d'assurer la qualité des services ainsi que l'encadrement et le renforcement des capacités de gestion des associations locales, ajoute la même source. Cette convention, précise le gouverneur de la province, est de nature à faciliter l'accès au préscolaire notamment en milieu rural au profit de la population, et ce dans le cadre de la mise en oeuvre de la 3ème phase de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Formation

Un atelier de formation sur le rôle de la société civile dans le suivi des politiques et de l’action publique pour le développement a été organisé, samedi à Rabat, au profit d’acteurs de la société civile, de femmes parlementaires, d’élues et d’experts en développement durable.
Organisé à l’initiative du Réseau ConnectinGroup et de la Fondation Friedrich Naumann pour la liberté, l'atelier a pour objectif d’apporter un appui aux acteurs politiques et associatifs en renforçant les capacités des élus locaux et dans la planification et la mise en œuvre de stratégies permettant de réaliser les objectifs du développement durable.
A cette occasion, la présidente du Réseau ConnectinGroup, Nouzha Bouchareb, a mis en avant l’importance du rôle de la femme à l’échelle locale et son engagement dans l’action publique, relevant que l’implication de la femme passe tout d’abord par l’information.
Elle a souligné la nécessité pour les femmes de s’engager en faveur de l’Agenda 2030 et la priorisation des objectifs à travers lesquels, notamment, la femme élue devrait mettre en valeur les spécificités locales et les attentes de la population locale, ainsi que le rôle de la société civile en vue de fournir les mécanismes nécessaires à la mise en œuvre des ODD et des différents programmes et actions de portée locale.

Mardi 23 Avril 2019

Lu 438 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com