Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Réduction 
des prix de 
médicaments 


Les prix de 319 médicaments ont baissé après leur exonération de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), a annoncé jeudi le ministère de la Santé.
Cette démarche s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale du médicament destinée à faciliter l'accès des citoyens aux médicaments et à alléger le fardeau des dépenses de couverture médicale.
Selon un communiqué du ministère, cette nouvelle baisse concerne notamment les médicaments utilisés pour des maladies coûteuses, dont les antibiotiques, les traitements pour anémie, hémorragie et épilepsie, ainsi que pour la sclérose et la polyarthrite. La décision du département de la Santé intervient en application des dispositions de la loi de Finances 2019 portant sur l'exemption de la TVA pour les usines concernant les médicaments dépassant 588 dirhams (prix de vente au public dépassant 962 DH).
Le ministère a en outre annoncé son intention de poursuivre la mise en œuvre de la politique du médicament visant à favoriser un accès équitable à des traitements de qualité pour des prix convenables. Il a également fait part de sa détermination à encourager l'industrie pharmaceutique locale et à œuvrer pour le renforcement des capacités nationales en la matière, l'objectif étant d'inscrire davantage de médicaments sur la liste des traitements remboursables par les caisses d'assurance maladie. 

Gestion 
du secteur 
de la propreté 


Le Conseil de la ville de Casablanca a tranché, jeudi, le dossier de la gestion du secteur de la propreté dans la métropole, en officialisant le choix des sociétés Derichebourg (France) et Averda (Liban) comme délégataires de service.
Le Conseil de la ville, qui tenait sa session ordinaire du mois de février, a annoncé qu'il va consacrer un montant de 890 millions de dirhams par an aux services de nettoiement, sans donner plus de précision.
En septembre dernier, la ville de Casablanca avait lancé un appel international à la concurrence sur offre de prix pour la gestion déléguée, en 4 lots, des services de propreté, soit un an après la résiliation du contrat de SITA Blanca, remplacée provisoirement par la société de développement local Casa-Prestation.

Libé
Samedi 23 Février 2019

Lu 593 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com