Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Découverte
 scientifique


Deux nouvelles espèces de chauves-souris inconnues jusqu'à présent viennent d'être découvertes en Europe et au Maghreb par une équipe internationale de chercheurs, a annoncé mardi le Conseil supérieur de la recherche scientifique (CSIC) d'Espagne.
Il s'agit d'une chauve-souris appelée "Myotis crypticus", qui était jusqu'à présent confondue avec une autre espèce étroitement apparentée, à savoir la chauve-souris d'Escalera (Myotis escalerai), et qui ne diffère de la première que par des caractères externes subtils, précise un communiqué du CSIC, organe ayant dirigé l'étude. Une analyse génétique publiée dans la revue internationale "Acta Chiropterologica" a confirmé que les deux espèces sont très différentes sur le plan génétique, explique l'étude.
"Cette nouvelle espèce était passée inaperçue jusqu'à présent parce que les chauves-souris sont représentées par 53 espèces en Europe mais beaucoup se ressemblent énormément", a fait savoir Javier Juste, chercheur de la station biologique de Doñana (sud de l'Espagne), cité dans le communiqué. "Il a donc fallu avoir recours à des comparaisons génétiques pour vérifier leur identité", a-t-il poursuivi.
Cette nouvelle espèce vit dans des zones boisées en Italie, en France, en Suisse et en Espagne et s'y trouve soumise à "une pression humaine croissante", fait observer la même source.

Trafic de
marchandises


Les éléments de la douane opérant au port de Tanger Med ont mis en échec, ces derniers jours, des tentatives de trafic de centaines d’appareils électroniques et d’importantes sommes d’argent en devises, a-t-on appris de source douanière.  Les éléments de la douane ont ainsi saisi, à la gare d’arrivée du port, 149.570 euros dans six opérations distinctes, que six Marocains résidant à l’étranger tentaient d’introduire au Maroc sans passer par les procédures d’usage, a précisé la même source.
Au niveau de la gare de départ, les douaniers ont mis la main, lors de deux opérations, sur quelque 17.900 euros que des MRE tentaient de sortir du territoire sans autorisation des institutions financières compétentes, a-t-on ajouté.
Au cours du week-end, les éléments de la douane ont avorté une opération de trafic de 294 portables usagés, d’une valeur globale dépassant les 729.000 DH, qu’un Marocain résidant en Espagne dissimulait dans les sièges de sa voiture légère.  Lundi, les fins limiers de la douane ont saisi 233 portables usagés enfouis dans le carénage de la voiture d’un MRE qui tentait de les faire introduire au Maroc sans l’accord préalable de l’Administration des douanes et impôts indirects.

Jeudi 21 Février 2019

Lu 640 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com