Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Formation

Le coup d'envoi a été donné, ce week-end dans la ville de Bouizakarne, au programme de formation des jeunes leaders dans le domaine de la citoyenneté et des droits de l’Homme.  Ce programme, qui se poursuivra jusqu’en mars prochain, est initié par l’Association Bouizakarne pour le développement et la culture, en partenariat avec le ministère de la Jeunesse et des Sports et en collaboration avec la Commission régionale des droits de l’Homme de Guelmim.
Il vise à assurer une formation au profit d'environ 30 jeunes sur l’éducation à la citoyenneté responsable et aux droits humains et à faire connaître la voie tracée par le Maroc en la matière.  L'initiative a également pour objectifs de renforcer les capacités des jeunes formés en vue de contribuer à la mobilisation pour la défense des droits de l’Homme à la faveur des rencontres avec des experts, responsables et acteurs associatifs et politiques locaux.
S’exprimant à cette occasion, le président de l’Association Bouizakarne pour le développement et la culture, Mustapha Achban, a souligné que les jeunes Marocains sont devenus des acteurs incontournables dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques de développement. Le programme ambitionne ainsi de renforcer les capacités des générations montantes en matière de citoyenneté et de droits de l’Homme pour servir les intérêts suprêmes du pays.
Pour sa part, le représentant du ministère de la Jeunesse et des Sports dans la région de Guelmim-Oued Noun, Mobarak Mansour, a mis l’accent sur l’impératif d’impliquer les jeunes dans les programmes de développement au niveau local, ainsi que sur le rôle de la formation dans la promotion de leurs compétences. A cet égard, il a appelé les jeunes à s’ouvrir sur les acteurs politiques et associatifs et à proposer des idées innovantes afin d’apporter leur concours à la dynamique socioéconomique en cours dans le Royaume.
Au menu du programme figurent notamment des rencontres scientifiques et des ateliers de formation sur la contribution des jeunes aux politiques publiques et au développement local.

Mercredi 23 Janvier 2019

Lu 382 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif