Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Le trafic passagers en progression à l'aéroport Marrakech-Menara à fin novembre

Le nombre de passagers ayant transité par l'aéroport international Marrakech-Ménara a enregistré une progression de 20,84% à fin novembre dernier par rapport aux onze premiers mois de l'année écoulée.
Selon les nouvelles données publiées par l’Office national des aéroports (ONDA), un total de 4.788.674 voyageurs ont utilisé l’aéroport de la cité ocre durant la période janvier-novembre 2018 contre 3.962.712 au cours de la même période de 2017, soit une part de 23,21% de l’ensemble du trafic de passagers au niveau du Royaume. Pour le seul mois de novembre dernier, l’aéroport Marrakech-Ménara a vu transiter 508.417 voyageurs contre 414.182 durant le même mois de l’année 2017, soit une croissance de 22,75%. Concernant les mouvements d'avion en novembre, la part de l'aéroport Marrakech-Ménara a été de 23,30% sur les 15.937 mouvements d’avion enregistrés au niveau national, derrière l'aéroport international Mohammed V de Casablanca (42,15%).
Pour ce qui est des cinq premières lignes aériennes au niveau national, la ligne Marrakech-Paris Orly a occupé, durant le même mois, la deuxième place avec 44.871 passagers, soit 2,82% du total du mouvement du trafic aérien commercial dans le Royaume, derrière la ligne Mohammed V-Paris Orly avec 49.498 voyageurs (3,11%), alors que la ligne Marrakech-Londres Gatwick est arrivée en 4ème position avec 33.932 passagers (2,13%), a précisé l’Office national des Aéroports.

BAM émet une nouvelle pièce commémorative à l'occasion du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme

Bank Al-Maghrib (BAM) a émis une pièce commémorative d’une valeur faciale de 250 dirhams en argent à l'occasion du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, a indiqué, jeudi, la Banque dans un communiqué. 
La mise en vente de cette pièce est prévue à compter du 20 décembre dans les guichets de BAM et à la boutique de son Musée au prix public de 550 dirhams l’unité, précise le communiqué. 
Cette pièce commémorative présente à l’avers l’effigie de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en plus des mentions "Mohammed VI" et "Royaume du Maroc" inscrites en langue arabe, avec en bas les millésimes 2018-1440. 
Au revers, la pièce présente en haut l’inscription "Anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’Homme 1948-2018" écrite en arabe et en français, note la même source, ajoutant que le centre du revers de la pièce contient une représentation stylisée du globe terrestre portant le nombre d’années commémorées "70 ans". 
La valeur faciale en chiffres et en lettres arabes "250 deux cent cinquante" est également visible au niveau du bas du revers de la pièce.
Concernant les caractéristiques techniques, BAM relève que ladite pièce présente un alliage composé de 925‰ en argent et de 75‰ en cuivre, avec un poids atteignant 28,28 grammes et un diamètre de 38,61 millimètres, une tranche cannelée ainsi qu'une frappe de type "Proof".
 

Libé
Lundi 24 Décembre 2018

Lu 188 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures