Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
L'Institut Pasteur certifié ISO

Le laboratoire de microbiologie des aliments de l'Institut Pasteur du Maroc a reçu, pour la deuxième année consécutive, le certificat ISO délivré par le Service marocain d'accréditation relevant du ministère de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique, sur la base de la norme internationale éponyme.
Selon un communiqué de l’Institut, l'accréditation a vu son éventail s'élargir pour englober six activités supplémentaires : les analyses microbiologiques sur les champignons et les levures dans les aliments ainsi que les analyses des surfaces de travail.
Cette accréditation représente une reconnaissance de l'apport de l'Institut Pasteur Maroc de la part du Service marocain d'accréditation, dans le sens où l’instance scientifique deviendra le premier laboratoire national relevant du ministère de la Santé certifié ISO, ajoute-t-on.

Arrestation

Le service provincial de la police judiciaire d’Ouarzazate a arrêté mercredi cinq individus, pour leurs liens présumés avec un réseau criminel actif dans le trafic de drogue, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Cette opération a été menée, en coordination avec la police judiciaire de Zagora sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire national, dans "Rkab Ntel", une localité à 25 km de la ville de Zagora, a précisé la DGSN dans un communiqué.
L'opération s’est soldée par l’arrestation de deux personnes à bord d’une voiture de type 4x4 portant une plaque d’immatriculation falsifiée, en possession de 44 paquets de drogue d’environ 1,35 tonne de cannabis, outre une somme de 83 millions de centimes qui pourrait provenir de ce trafic.
Le communiqué relève également l’arrestation de 3 autres personnes qui étaient à bord d’un véhicule léger roulant dans la même direction, pour leurs liens présumés avec ce réseau criminel, précisant que le rôle de ces suspects consistait à surveiller les circuits du trafic et à assurer la sécurité des cargaisons de drogue trafiquées.
Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin d’identifier l’ensemble des complices dans cette affaire et de déterminer les extensions de ce réseau criminel au Maroc et à l’étranger, a conclu la DGSN.

Vendredi 14 Décembre 2018

Lu 349 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com