Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Convention

La Fondation Mohammed VI de promotion des oeuvres sociales de l'éducation-formation et l'Office national des chemins de fer (ONCF) ont signé, lundi à Rabat, une nouvelle convention de partenariat pour renforcer l'offre des services ferroviaires en faveur des enseignants.
En vertu de ce partenariat, les adhérents de la Fondation, actifs ou retraités, ainsi que leurs conjoints et enfants âgés entre 4 et 21 ans, bénéficient, durant toute la semaine, d’offres tarifaires préférentielles par rapport aux tarifs grand public avec une réduction de 30% sur les billets en première ou en deuxième classe.
Dans une déclaration à la MAP à l'issue de la cérémonie de signature, le président de la Fondation Mohammed VI de promotion des oeuvres sociales de l'éducation-formation, Youssef El Bakkali, a relevé que cette convention va permettre aux adhérents de la Fondation, qui représente 55% des fonctionnaires de l'Etat, soit près de 410.000 adhérents, de bénéficier de subventions sur les tickets de voyage par train qui vont jusqu'à 30%.

Procès
simulé sur la
peine de mort


Le Réseau des avocats contre la peine de mort (RACPM), l’Observatoire marocain des prisons (OMP ) et la Coalition marocaine contre la peine de mort (CMCPM), organisent vendredi 30 novembre à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales Agdal-Rabat à partir de 19h00 un «procès simulé» qui aura pour  thème « Le droit à la vie, un droit constitutionnel sacré ».
Cette activité constitue, pour tout le mouvement abolitionniste marocain, une occasion de démontrer sa détermination à poursuivre le combat en vue de faire appliquer l’article 20 de la Constitution marocaine sur l'abolition de la peine de mort au Maroc. Il s’agit également du vote du moratoire sur les exécutions de la peine de mort, et la ratification par le Royaume du deuxième protocole facultatif au PIDCP.
Elle s’inscrit également dans le cadre de la «Journée mondiale contre la peine de mort » et de la campagne de sensibilisation pour le vote en faveur du moratoire. 

Workshop

Cinquante chercheurs ont pris part lundi à Kénitra à un workshop international centré sur la valorisation énergétique des déchets organiques, dans le cadre de la coopération scientifique maroco-allemande.
Initié par la faculté des sciences relevant de l'Université Ibn Tofail de Kénitra, en collaboration avec l'Université des sciences appliquées de Berlin, ce workshop de trois jours a pour objectif de bénéficier du transfert des technologies et de l'expertise allemande dans la production du biogaz à partir des déchets organiques.
A cette occasion, le secrétaire d'Etat chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Khalid Samadi, a souligné que la stratégie adoptée en matière d'énergies renouvelables et de valorisation des déchets organiques nécessite une ouverture pour pouvoir profiter de l’expertise des pays avancés dans ce domaine.

Mercredi 28 Novembre 2018

Lu 142 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés