Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Trafic de drogue

Un individu qui était placé en garde à vue pour son implication dans une affaire de trafic de drogue et de psychotropes est décédé mercredi matin lors de son transfert à l'hôpital à bord d'une ambulance, après avoir été victime d'un malaise, apprend-on auprès de la préfecture de police de Casablanca.
Le mis en cause a été interpellé lundi soir par les éléments de la brigade de la police judiciaire du district de Derb Sultan-El Fida à Casablanca en possession de 1.050 comprimés psychotropes, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, ajoutant que le suspect faisait l'objet d'un avis de recherche pour les mêmes actes criminels, ce qui a nécessité son placement en garde à vue sur fond de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent.
Au cours de l'achèvement des procédures de garde à vue en prévision de son défèrement devant la justice, le prévenu, pris d'un malaise, a été transféré à l'hôpital par une ambulance à bord de laquelle il a rendu l'âme, précise la DGSN, notant que sa dépouille a été conservée pour autopsie afin de déterminer la cause du décès.
Une enquête a été diligentée par le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca sous la supervision du parquet général, conclut le communiqué.

Nouvel horaire scolaire

L'arrêt des études dans certains établissements scolaires en raison du nouvel horaire n'a concerné que des cas isolés, a indiqué, mercredi, le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
Dans un communiqué publié suite à des informations relayées sur les réseaux sociaux et des médias électroniques concernant l'arrêt des études dans certains établissements scolaires en raison du nouvel horaire, le ministère assure que dans la plupart des cas, les élèves ont rejoint leurs classes après l'intervention des staffs pédagogiques relevant des directions régionales pour fournir les explications nécessaires concernant les horaires.
Dans ce sens, le ministère a salué le sens de responsabilité et l'engagement dont ont fait preuve les cadres pédagogiques et administratifs, ainsi que la grande mobilisation des associations de parents d'élèves, des partenaires sociaux et de l'ensemble des intervenants.

Samedi 10 Novembre 2018

Lu 128 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés