Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Le RACPM
organise une
plaidoirie
contre la peine
capitale à Rabat


Le Réseau des avocats contre la peine de mort (RACPM) organise, samedi 20 octobre 2018 à 09h30, le 3ème concours national de plaidoirie au siège du Conseil national des droits de l’Homme à Hay Riad - Rabat, sous le mot d’ordre : «La plaidoirie, un art pour l’abolition de la peine de mort».
Par l’organisation de ce concours de plaidoirie, le RACPM vise à mettre en valeur le rôle crucial des avocats et avocates qui défendent une cause majeure en matière de protection et de promotion des droits humains, et à faire valoir  le statut et les positions des avocats et avocates de la défense en faveur de l’abolition de la peine de mort.
Selon un communiqué du RACPM, cet évènement constitue une occasion pour intensifier le plaidoyer pour un vote du Maroc en faveur de la résolution onusienne portant sur l’instauration d’un moratoire universel sur les exécutions de la peine de mort qui sera soumise au vote de l’Assemblée générale des Nations unies en décembre 2018, ainsi que pour la suppression définitive de la peine capitale de l’arsenal pénal national.

Arrestation

Le service provincial de la police judiciaire de la ville d'El Jadida a réussi, jeudi soir, à arrêter deux individus accusés d'être impliqués dans une affaire de viol suivi de coups et blessures ayant entraîné la mort.
Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), des éléments de la police avaient trouvé le corps d'une fille sur la route nationale à destination de la ville de Safi avant que l'enquête et les investigations ne mènent à l'arrestation du mis en cause qui a violé la victime et l'a agressée brutalement avec une bouteille en verre.
Le suspect a procédé au transfert du corps de la victime du lieu du crime dans une zone rurale au côté de la route nationale pour maquiller le meurtre en un accident de la route, précise la DGSN, ajoutant que l'enquête a également permis l'arrestation d'un autre individu, qui faisait l'objet de trois avis de recherche pour trafic de drogue et qui est soupçonné d'être lié à cette affaire,
Les suspects ont été placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent afin de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut la source.

Samedi 20 Octobre 2018

Lu 329 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés