Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Inondations

La Lydec, délégataire des services de distribution d’eau et d’électricité et d’assainissement liquide dans le Grand Casablanca, et le Conseil de la ville ont organisé, lundi dernier, une rencontre d’information sur le projet de protection de la zone Est de la métropole contre les inondations, au profit des entreprises intéressées par l’appel d’offres international y afférent.
Le projet de la galerie de stockage des eaux pluviales "Hay Sadri" consiste en la réalisation d’un collecteur construit à plus de 30 mètres de profondeur, d’une longueur de près de 1,4 km et d’un diamètre de 4 mètres, explique la Lydec dans un communiqué transmis jeudi à la MAP.
La mise en œuvre de ce collecteur permettra de lutter contre les inondations au niveau du point bas situé dans le quartier Hay Sadri (Avenue Mohamed Bouziane). Les eaux pluviales, qui débordent dans cette zone en cas de fortes pluies, seront stockées dans cette infrastructure d’envergure qui aura une capacité de 14.000 m3.
La durée prévisionnelle de réalisation de ce projet est de deux ans pour un investissement global estimé à près de 185 millions de dirhams, précise-t-on de même source.
D’après les explications fournies par la Lydec, qui couvre les communes urbaines de Casablanca et Mohammédia, la galerie de stockage "Hay Sadri" s’inscrit dans le cadre d’un projet global de protection de la zone Est de Casablanca contre les inondations, appelé "Système de Renforcement Est".

Nador

La brigade de la police judiciaire de Nador a procédé, mardi soir, à l'arrestation d'un individu aux multiples antécédents judiciaires, qui faisait l'objet de plusieurs avis de recherche au niveau national pour trafic de drogue et de boissons alcoolisées de contrebande.
Lors de l'opération de perquisition au domicile du prévenu, au Douar Ain Zohra, près de Selouane, des fonctionnaires de police ont été la cible d'une menace sérieuse d'un groupe d'individus qui les ont attaqués à jets de pierre, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), relevant qu'un officier de police a été victime de traumatismes et de contusions, ce qui a contraint un des éléments de la sûreté nationale à faire usage de son arme de service en tirant en l'air trois balles de sommation.
Cette perquisition a permis la saisie de 840 bouteilles de boissons alcoolisées de contrebande destinées à la vente illégale, précise-t-on. 

Samedi 15 Septembre 2018

Lu 320 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés