Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Sefrou
Les services de la Sûreté nationale, de la Surveillance du territoire national et de la Gendarmerie Royale à Sefrou et Sidi Kacem sont parvenus, samedi, à élucider l'affaire d'enlèvement présumé d’une jeune fille de 19 ans, dont la famille avait signalé l'enlèvement avec violence aux services de la Gendarmerie Royale de Sefrou.
Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les recherches et les investigations menées conjointement par les services de la Sûreté nationale, de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST) et de la Gendarmerie royale ont permis, samedi après-midi, de déterminer le lieu où se trouvait la jeune fille qui a été arrêtée à l’entrée de la ville de Sefrou, précisant qu'un autre individu soupçonné d’être impliqué dans cette affaire a été arrêté simultanément à Sidi Kacem.
Les premiers éléments de l’enquête font ressortir l'existence d'une relation antérieure entre la victime présumée et l'individu en question, qui se trouvaient ensemble au cours de la période écoulée à la ville de Moulay Driss Zerhoun, note la DGSN, faisant savoir qu'il n'existe aucun indice soutenant la thèse d'un enlèvement. Le suspect et la jeune fille ont été placés à la disposition de l’enquête menée par les services de la Gendarmerie Royale sous la supervision du parquet compétent, conclut le communiqué.

Tanger-Med
Les éléments de la police, en coordination avec les services de la douane, ont déjoué, vendredi soir au port de Tanger-Med, une opération de trafic de 135 kg de chira, dissimulés dans un bus de transport international immatriculé en France, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.
Le contrôle technique du véhicule, qui s’apprêtait à quitter le port à destination de la Belgique, a permis de saisir la quantité de drogue qui était dissimulée dans le réservoir de carburant, a précisé la DGSN, ajoutant que “les deux conducteurs du véhicule, de nationalité marocaine, ont été arrêtés”.
Les mis en cause ont été placés en garde à vue et mis à la disposition de l'enquête menée par la police judiciaire de Tanger sous la supervision du parquet compétent, a conclu la DGSN.
"Le tourisme interne, l'autre visage de Taghazout", est le thème choisi cette année par le festival organisé du 3 au 13 août dans cette station balnéaire au nord d'Agadir avec au menu une programmation variée alliant des activités socio-économiques, culturelles et sportives.

 

Lundi 6 Août 2018

Lu 497 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés